Archive pour la ‘Nouvelle-France’ Catégorie

Signalisation du chemin du RoyPhoto : Yeir Yehuda (2008)Source: www.ameriquefrancaise.org

     Nicolas Lanoullier de Boisclerc, parisien d’origine, arrive en Nouvelle-France, probablement en 1712. Il agit d’abord comme agent de la Compagnie du Castor. Après l’expiration du monopole de cette compagnie en 1717, Lanouiller de Boisclerc est nommé agent des trésoriers généraux de la Marine à Québec. Sa gestion des affaires à ce poste s’avère problématique : en 1729, une enquête royale est ordonnée et Lanouiller de Boisclerc en ressort lourdement endetté.

     C’est à cette époque, le 27 janvier 1721 plus précisément, que Nicolas Lanouiller de Boisclerc obtient le privilège exclusif de tenir les postes pour les lettres et le courrier entre Québec et Montréal en passant par Trois-Rivières. Il a lui-même proposé à l’intendant et au gouverneur de la colonie d’établir ces bureaux de postes, d’assurer la messagerie et de fournir un service de voitures publiques. Il s’offrait même à construire les bacs nécessaires pour circuler sur cette route. L’ordonnance émise à ce moment précise que Lanouiller de Boisclerc doit obtenir la confirmation royale de son privilège dans l’année qui suit, sinon il en sera déchu.

     En l’absence d’une route carrossable à l’année, l’entreprise s’avère impraticable. Le Chemin du Roy, principale route de la Nouvelle-France, est complété en 1737. Devant cette difficulté, Lanouiller de Boisclerc abandonne son projet qu’il n’enregistre jamais devant le Conseil supérieur. Le système postal en Nouvelle-France reste donc déficient et la communication des lettres demeure une affaire privée qui dépend du bon vouloir des différents messagers.

#######

«Michigan 1718»Photo et illustration de Bill Whittaker d’après la Carte de la Louisiane et du cours du Mississippi dressée parGuillaume de L’Isle en 1718 (2009)Source : Wikimedia Commons

     La région du Michigan est déjà peuplée par plusieurs nations amérindiennes lorsque le père Jacques Marquette ouvre la mission Saint-Ignace en 1671. Détroit est par la suite fondée en 1701. À l’époque, le Michigan fait partie de la Nouvelle-France. Après la Conquête, la région passe aux mains des Britanniques. Ces derniers y gardent des prétentions jusqu’à la guerre de 1812, moment où le Michigan bascule définitivement dans le giron américain.

Michigan State Quarter – 2004Photo anonyme du verso de la pièce de 25 cents dessinée parDonna Weaver (2004)Source : US Mint

     Pourtant, dès 1783, la souveraineté des Américains sur cette région est reconnue en vertu du traité de Paris. En 1787, le Michigan est organisé comme une partie des territoires du Nord-Ouest. En 1805, le Territoire du Michigan est créé officiellement.

«Stevens T. Mason»Photo anonyme d’un portrait datant de ca 1837 (s.d.)Source : seekingmichichan.org

     Le Michigan se développe rapidement après l’ouverture du canal Érié en 1825. En 1835, une vive dispute oppose ses habitants à ceux de l’Ohio au sujet des limites territoriales. Le gouverneur du territoire, Stevens T. Mason, déclare que le Michigan «a le droit de devenir un État des États-Unis». Les Michiganiens se dotent d’une constitution et ils revendiquent la création d’un système public d’éducation. Finalement, le 26 janvier 1837, le président Andrew Jackson signe la loi qui fait du Michigan le 26ᵉ État américain.

#######