6 août 1654

Médard Chouart Des Groseilliers part explorer le lac Michigan

Radisson and Groseilliers
Photo anonyme d’une huile sur toile de 1905 de Frederic Remington conservée au Buffalo Bill Historical Center (s.d.)
Source : Wikimedia Commons

 

     Le 6 août 1654, Chouart Des Groseilliers part en expédition pour explorer l’ouest du lac Huron. Il connaît cette région puisqu’il est arrivé en Nouvelle-France en 1641 et qu’il travaille pour les Jésuites à Sainte-Marie-des-Hurons en 1645-1646.  Négociant, son expédition de 1654 vise d’abord à promouvoir le commerce des fourrures. L’opération est un succès puisque en août 1656, il revient avec une flottille d’un cinquantaine de canots remplis de fourrures de grande valeur.

     Cet explorateur français est un homme d’entreprise. Lorsque la paix est conclue entre Français et Iroquois, Des Groseilliers devient coureur de bois et s’investit dans la recherche de la «Grande Mer» à l’ouest du lac Huron. Il est responsable d’ouvrir le lac Michigan et le le lac Supérieur à la traite des fourrures et aux missionnaires jésuites.

     Le trajet exact de ce voyage reste approximatif. Longtemps, il fut admis que Des Groseilliers était accompagné par son beau-frère Pierre-Esprit Radisson. Cependant, sa biographe, Grace Lee Nute, contredit cette affirmation en soutenant que Radisson était trop jeune pour faire ce voyage et qu’il se trouve à Québec pour signer un acte notarié en novembre 1655. Quoiqu’il en soit, Radisson a laissé un récit détaillé de ce voyage, bien que l’original ait disparu. Selon les copies disponibles, Des Groseilliers remonte l’Outaouais jusqu’au lac Nipissing pour emprunter la rivière des Français jusqu’à la baie Georgienne. Il descend ensuite le lac Huron jusqu’au lac Saint-Clair ; puis passe de Détroit jusqu’au sud du lac Michigan. Il remonte alors le long de la rive est de ce grand lac et revient vers la colonie en passant par Michilimakinac.

#######