Archive pour la ‘Non classé’ Catégorie

«Couronnement d’Éric de Poméranie» Reproduction d’une xylographie de Hans Peter Hansen (1884) Source : Niels Bache. Nordens historie Kjøbenhavn : Forlagbureauret, 1881-1887

     À la fin du XIVᵉ siècle, le commerce des pays scandinaves fait face a une vive concurrence de la Ligue hanséatique. Également nommé la Hanse, cette guilde de marchands allemands domine le marché de la mer Baltique.

     Pour contrer leur visée sur les pays scandinaves, la reine Marguerite, héritière des couronnes de Norvège, du Danemark et de Suède, abdique en faveur de son petit-neveu, Éric de Poméranie.

     Cette union de trois royaumes sous un seul monarque est signée le 20 juillet 1397 à Kalmar, un port suédois situé près de Stockholm.

#######

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Logo de la mission Appolo 11Source : NASA

 

     Le programme Appolo est lancé en 1961 par le président John F. Kennedy. L’objectif américain est d’envoyer un astronaute sur la Lune. Appolo 11 est le cinquième vol habité du programme. C’est aussi le troisième voyage d’humains vers la Lune.

     Le 19 juillet 1969, Neil Armstrong, Michael Collins et Edwin Eugene «Buzz» Aldrin placent leur vaisseau en orbite à une centaine de kilomètres au-dessus du sol lunaire.

     Le lendemain, le module lunaire alunit et les premiers pas humains sur la Lune sont faits le 21 juillet.

#######

EnregistrerEnregistrer

«Vingt dollars (verso)» Photo anonyme (s.d.) Source : Banque du Canada

 

 

     La Banque du Canada est créée en 1935. À ses débuts, elle émet des billets de banque unilingues, en français ou en anglais. Le gouvernement de William Lyon Mackenzie King modifie ensuite la Loi sur les banques pour changer cette pratique. Déjà, depuis près d’une décennie, les timbres-postes canadiens sont bilingues. Le 19 juillet 1937, les billets de banque bilingues sont mis en circulation tandis que les billets unilingues sont peu à peu retirés du marché.

     Cette deuxième série de billets émise par la Banque du Canada comporte plusieurs changements importants outre le fait d’être bilingue. Le portrait du roi George VI orne toutes les coupures sauf celles de 100 $ et de 1 000 $ qui arborent le portrait d’anciens premiers ministres du Canada. De plus, ces portraits se retrouvent désormais au centre du billet. Les textes en français et en anglais se retrouvent de part et d’autres du portrait. Comme leurs prédécesseurs de la série de 1935, les billets de 1937 comportent plusieurs éléments de sécurité pour limiter leur contrefaçon.

     Cette évolution s’inscrit dans le développement d’une banque centrale au Canada. Jusqu’en 1935, toutes les banques privées émettaient leur propre billet de banque. Ce système complexe connaît des ratés avec la crise économique de 1929 et la difficulté de régler des comptes internationaux. Dès 1933, une commission royale d’enquête, la Commission Macmillan, est mandatée pour trouver une solution. La création de la Banque du Canada, seule à être autorisée à émettre des billets de banque, est la réponse à cette problématique.

#######

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer