22 juillet 1099

Godefroy de Bouillon refuse d’être roi de Jérusalem

GGodefroy de Bouillon_Jérusalem

« Godefroy dans son château roulant à l’assaut de Jérusalem »

Reproduction d’une enluminure anonyme tirée du manuscrit Roman de Godefroi de Bouillon et de Saladin… (1337)

Source : Bibliothèque nationale de France

     Après la victoire des croisés, la couronne de roi de Jérusalem est offerte à Godefroy de Bouillon. Celui-ci refuse en arguant qu’il ne peut porter une couronne d’or sur les lieux où le Christ a porté une couronne d’épines.  Il prend plutôt le titre « d’avoué du Saint-Sépulcre ».

     Il montre ainsi que la Terre Sainte demeure la propriété du Christ et donc, par extension, du Saint-Siège. À l’époque féodale, l’avouerie est la charge de la personne qui protège et qui représente, pour les affaires temporelles, une institution ecclésiastique.

     Ce geste de Godefroy de Bouillon donne naissance à l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem.

Par François Droüin; version révisée le 12 septembre 2018.

#######