Archive pour la ‘Au XIXe siècle’ Catégorie

«Drapeau du Smithsonian Institution»Photo : Fry1989 (2014)Source : Wikimedia Commons

     James Smithson est un chimiste et un spécialiste de la minéralogie. Ce scientifique accompli est membre de la Société royale de Londres. Il décède en Italie en 1829. Son testament contient une clause particulière : sa fortune doit rester dans sa famille ; sinon, elle est léguée aux États-Unis d’Amérique pour créer une institution destinée à l’amélioration et à la diffusion des connaissances.

     Après le décès de son neveu et seul héritier, le Congrès américain accepte l’héritage en 1836. C’est une somme d’un demi million de dollars qui est transférée aux États-Unis. Le 10 août 1846, le président James K. Polk signe la loi créant le Smithsonian Institution.

     L’institution de recherche scientifique concentre ses travaux à Washington et devient responsable d’un vaste complexe muséal au coeur de la capitale américaine. De son vivant, James Smithson n’a jamais mis les pieds en sol américain !

#######

Fiona and Britannia, Edward VII’s Third Yacht, Cowes RegattaPhoto anonyme d’une huile sur toile de James Haughton Forrest datant de ca1901-1910 (s.d.)Source : The McRae Collection

 

     L’ïle de Wight peut être considérée comme un microcosme de l’Angleterre. L’île est aussi célèbre pour ses activités nautiques. Au XVIᵉ siècle, Elisabeth Iʳᵉ s’y fait construire un bateau de plaisance. Dès 1815, un premier club nautique y est en opération.  The Yacht Club regroupe quarante-deux membres et se réunit  annuellement à East Cowes. Le club prend le nom de Royal Yacht Club en 1820, pour devenir le Royal Yacht Squadron en 1833. Pour les plaisanciers, ce nom est associé à la grande tradition nautique, notamment en raison de l’organisation des régates de voiliers sous le patronage du roi George IV et de la reine Victoria.

     En juillet 1826, le club annonce dans le Southampton Town and Country Herald qu’une course de voiliers aura le jeudi 10 août  suivant. Une coupe en or d’une valeur de 100£ est à l’enjeu. D’autres régates sont également annoncées. Le jour de la course, plus de 3 000 personnes fort bien vêtues assistent à la victoire d’Arrow, un cotre de 85 tonneaux.  La foule est enthousiaste : «Along the fence in front of the King’s House, carriages were drawn up, filled with elegant females, and in the forecourt of the Yacht Club House the Blue Jackets were assembled in anxious solicitude to welcome the victor and present him with the Gold Cup which was a splendid specimen of fine chasing and appropriate design».

     Cette régate marque le début des compétitions de yachting en Angleterre. L’année suivante, en 1827, le roi donne son appui à l’événement en dotant annuellement la course d’une coupe. Les compétitions prennent de l’ampleur et deviennent connues comme la «Cowes Week». De nos jours, de 800 à 1 000 voiliers dans plus de 40 catégories participent à ces régates.

#######

Logo actuel de la Société

      Un groupe de passionnés crée en 1838 le premier club nautique de France. Ce regroupement va devenir la Société des Régates du Havre. Cette initiative fait suite à la construction en 1827 des bains de l’hôtel-restaurant Frascati. À ses débuts, des régates traditionnelles à l’aviron et à la rame sont organisées.

    Les premières régates de bateaux à voile se tiennent le 29 juillet 1840. Plusieurs départs sont donnés.  Les catégories regroupent les bateaux selon leurs caractéristiques et leurs pénalités.

   La SRH est la doyenne des organisations de nautisme européen. Elle contribue aux Jeux Olympiques de 1900. Elle reste associée actuellement à l’Alumni’s Cup.

#######