«Auguste et Louis Lumière»Photo anonyme (1895)Source : Institut Lumière

     Antoine Lumière est un des pionniers de la photographie. Établi à Lyon dès 1870, il dirige une entreprise dans ce domaine avec l’aide de ses deux fils Auguste et Louis. Ce dernier met au point un procédé de photo instantanée qui assure la renommée et la réussite financière de l’entreprise.

Le cinématographe Lumière : projectionIllustration de Louis Poyet (v.1895)Source : Bernard ChardèreLes Lumière : Lausanne, Payot, 1985

     À l’automne 1894, Lumière demande à ses deux fils de se pencher sur la question des images animées. Cette incitation paternelle est le point de départ de ce qui va devenir le cinéma. Les deux hommes, inventifs et curieux, mettent au point le cinématographe dont le brevet est déposé le 13 février 1895.

«Extrait de L’Arroseur arrosé»Photo de Louis Lumière (1895)Source : Wikimedia Commons

     Le brevet est pris conjointement par les deux frères, bien que le principe eut été découvert par Louis. Le fonctionnement est décrit ainsi dans le brevet: «Le mécanisme de cet appareil a pour caractère essentiel d’agir par intermittence sur un ruban régulièrement perforé de manière à lui imprimer des déplacements successifs séparés par des temps de repos pendant lesquels s’opère soit l’impression, soit la vision des épreuves». Bref, un fonctionnement similaire à la machine à coudre avec un tissu qui avance et s’immobilise, le temps de la mise au point de l’image.

#######

 

«Texte officiel de l’acquittement par le 106ᵉ Congrès des États-Unis»Source : Congressionnal Records, vol. 145, no. 66, (12 février 1999)

 

     Le président des États-Unis Bill Clinton et Monica Lewinsky, jeune stagiaire à la Maison Blanche, entretiennent une relation amoureuse secrète entre 1995 et 1997. À l’époque, Clinton est poursuivi en justice par Paula Jones pour harcèlement sexuel lorsqu’il était gouverneur de l’Arkansas. Durant la procédure de cette affaire, Bill Clinton nie avoir eu des relations sexuelles avec Monica Lewinsky.

«Monica Lewinsky»Photo : Helene C. Stikkel (1997)Source : US DOD

     Lewinsky est ensuite transférée au Pentagone. Après avoir rompu sa liaison avec le président, elle raconte son aventure à une collègue, Linda Tripp, qui enregistre leurs conversations. Tripp informe le procureur Kenneth Starr de ces faits en janvier 1998.  Le FBI s’en mêle et interroge Monica Lewinsky. Elle leur dévoile le pot aux roses en échange de l’immunité. Starr, un républicain, prépare alors un rapport sur l’affaire. Fin 1998, le président Clinton est menacé de destitution sur la base de ce rapport qui allègue qu’il s’est parjuré.

«Clinton Acquitted»The Washington Post (13 février 1999)

     Après cinq semaines de procès, le président Clinton est acquitté par le Sénat, à majorité démocrate, des accusations de parjure et d’obstruction de la justice. Ceci met un terme à la procédure de destitution auquel il fait face.

#######

Robert Brodie, Montreal, QC Photo de William Notman (1863). Source : Musée McCord

     Le 12 février 1891, au matin, une bouilloire de la machine à vapeur de l’usine de la Quebec Worsted Company explose. Cette usine se trouve à la Pointe-aux-Lièvres à Québec. Bilan : plus de 20 morts ; après enquête, le coroner conclut que le blocage d’une valve a provoqué de la surpression dans la chaudière. C’est la fin de cette entreprise qui avait démarré en 1881 sous le nom de Canada Worsted Company.

     Cette filature de laine a ouvert ses portes alors que plusieurs entrepreneurs tente de diversifier l’économie de la capitale québécoise, après la crise économique de 1873.  Robert Brodie la réorganise en 1883 sous le nom de Riverside Worsted Company. En 1885, l’entreprise dispose de 200 000 $ de capital mais peine à trouver la rentabilité. L’année suivante, l’usine prend le nom de Quebec Worsted Company mais son capital est limité à 60 000 $. Pierre Garneau dirige le conseil d’administration de la Quebec Worsted Co. mais reste incapable de faire fructifier la filature. La compagnie est vendue en 1890 à la Paton Manufacturing Company, entreprise de textile de Sherbrooke.

     Après la transaction, Robert Brodie demeure le seul Québécois sur le conseil d’administration de la compagnie. Suite à l’explosion de la chaudière, une assemblée spéciale des actionnaires mandate Brodie pour liquider la Quebec Worsted Company. Ceci met un terme momentané aux espoirs de développer l’industrie textile à Québec. La manufacture est en grande partie détruite mais sa machinerie est récupérée par la Paton qui en profite pour ouvrir à Sherbrooke une nouvelle unité de production de quatre étages spécialisée dans les serges.

#######