Richard M. Nixon vers 1973. Source : White House photo office

Richard M. Nixon
Photo anonyme (ca 1973)
Source : White House Photo Office

     Avocat brillant et vétéran de la Seconde Guerre mondiale, Richard Nixon s’intéresse tôt à la politique. Sénateur républicain puis vice-président des États-Unis sous Dwight D. Eisenhower, Nixon est battu de justesse par John F. Kennedy lors de l’élection présidentielle de 1960. Il devient, en 1968, le 37e président des États-Unis. En 1972, il est réélu par une très forte majorité.

     Peu après l’élection, les journalistes Bob Woodward et Carl Bernstein du Washington Post révèlent le rôle de Nixon dans une sombre affaire d’espionnage au quartier-général du parti démocrate. Les reporters sont renseignés par une source secrète nommée «Deep Throat». Ce pseudonyme cache en fait l’identité de Mark Felt, un des dirigeants du FBI, comme il sera révélé plusieurs années plus tard. C’est le début du scandale du Watergate, du nom de l’immeuble où se trouvait les bureaux espionnés.

     Le président Nixon nie pendant plusieurs mois être impliqué dans l’affaire du Watergate. À mi-parcours de son second mandat, une procédure de destitution est intentée contre lui. Le 8 août 1974, il annonce dans un discours télévisé son intention de démissionner et de quitter la présidence le lendemain.

#######

Armoirie de la Côte d'Ivoire 1964-2004. Source : Wikimedia Commons

Armoiries de la Côte d’Ivoire 1964-2000
Source : Wikimedia Commons

     Les Portugais fréquentent le littoral ivoirien dès la fin du XVᵉ siècle. Durant le siècle suivant, ils sont les seuls Européens à explorer cette région. Les Français commencent à s’y rendre au XVIIᵉ siècle. En 1843, la France établit des comptoirs sur ce territoire. La Côte d’Ivoire devient une colonie française à partir de 1893. La loyauté des Africains durant la Seconde Guerre mondiale pousse la France à donner un plus grand rôle aux autorités locales de ses colonies après la guerre. La loi-cadre de 1956 autorise ainsi le transfert de pouvoirs de Paris vers les territoires d’outre-mer. Cette législation est adoptée à l’initiative du ministre français Gaston Defferre et du président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Félix Houphouët-Boigny.

     La Côte d’Ivoire fait alors partie de la Fédération de l’Afrique occidentale française. Le référendum du 28 septembre 1958 permet la création de la Communauté française. En décembre de cette même année, la Côte d’Ivoire devient une république autonome au sein de la Communauté.

     Plusieurs pays de la Communauté manifestent rapidement leur désir d’exercer tous les pouvoirs et toutes les compétences d’un état souverain. Plusieurs pays d’Afrique noire sont du nombre. De suite, le 7 août 1960, la Côte d’Ivoire proclame son indépendance.

#######

Ordinateur ayant servi à Tim Berners-Lee au CERN pour l'invention du World Wide Web. Photo : Robert Scoble (2008)

Birthplace of the Web
Photo : Robert Scoble (2008)
Source : Wikimedia Commons

     En mars 1989, Tim Berners-Lee travaille pour le Conseil européen sur la recherche nucléaire (CERN). Il propose alors un système de gestion de l’information basé sur le concept de la mise en réseau des liens hypertextes afin de passer rapidement d’un texte à un autre. Il développe en 1990 un premier navigateur pour l’Internet en se basant sur l’architecture des ordinateurs NeXT.

     Aidé par l’ingénieur Robert Cailliau, Tim Berners-Lee formule ensuite les principales technologies du Web, à savoir : les adresses Web (URL), l’Hypertext Markup Language (HTML) et l’Hypertext Transfer Protocol (HTTP). Le 6 août 1991, le projet devient disponible au public.

   Ces travaux se poursuivent par la création du consortium W3C. Le Web connait ensuite une diffusion planétaire.

#######