30 mars 1838

Lord Durham devient gouverneur du Bas et du Haut-Canada

John George Lambton1st Earl of Durham Huile sur toile. Copie de Thomas Philipps (ça 1820) Source : Wikimedia Commons

John George Lambton
1st Earl of Durham

Photo anonyme d’une huile sur toile copiée d’après Thomas Philipps vers 1820 (s.d.)
Source : Wikimedia Commons

     John George Lambton est un aristocrate britannique élevé au rang de comte de Durham en 1833. Après une carrière politique en Angleterre et en Europe, il refuse d’abord en 1837 de partir pour le Bas et le Haut-Canada. Le premier ministre anglais William Lamb, Lord Melbourne, revient à la charge en 1838. Lord Durham accepte alors le poste de gouverneur en chef. Il dispose de pouvoirs dictatoriaux pour enquêter sur la nature des troubles politiques et sociaux qui se déroulent dans ces deux colonies.

     La constitution du Bas-Canada est suspendue par le Parlement britannique en février 1838. Durham, lui, reçoit sa commission le 30 mars. Il a déjà amorcé son travail en étudiant les nombreux documents déposés au ministère des Colonies sur la question. Il a aussi rencontré plusieurs personnes pour entendre leur point de vue sur le conflit se déroulant au Bas-Canada. Il arrive à Québec le 27 mai. Durant 5 mois, il dirige la colonie en despote et mène son enquête.

   Le rapport Durham est rendu public en février 1839. Le diagnostic est radical. Le conflit n’est pas celui du peuple contre le gouvernement. Durham conclut que deux nations se font la guerre dans la même colonie : «/…/ et je m’aperçus qu’il serait vain d’essayer d’améliorer les lois et les institutions, avant d’avoir d’abord réussi à mettre un terme à la haine mortelle qui divise maintenant les habitants du Bas-Canada en groupes hostiles de Français et d’Anglais». Sa solution : l’union du Bas et du Haut-Canada.

#######