27 mars 1647

Création du Conseil de Québec

Charles Huault de Montmagny Artiste inconnu Source : Archives de la Ville de Montréal

«Charles Huault de Montmagny»
Artiste inconnu
Source : Archives de Montréal

     En 1645, la Compagnie des Cent-Associés conclut un accord avec la Communauté des Habitants de la Nouvelle-France. Cette entente vise le lucratif commerce des fourrures. Les Cent-Associés gardent la propriété de la colonie. Ils continuent également de nommer le gouverneur, de nommer les juges et de distribuer les terres. La Communauté, elle, obtient le monopole de la traite des pelleteries qu’elle peut réglementer à sa guise tout comme le commerce des marchandises européennes. En contre-partie, elle doit assumer les dépenses de la colonie et fournir une redevance de mille castors aux Cent-Associés.

     Le 27 mars 1647, le roi Louis XIV décide de restructurer l’administration de la Nouvelle-France. Il fait face à une nouvelle réalité. Ses conseillers l’incitent à adopter un «règlement pour établir un bon ordre et police en Canada». Le roi crée le Conseil de Québec. Ce conseil est composé du gouverneur du pays, Charles Huault de Montmagny, du supérieur des Jésuites à Québec, Jérôme Lalemant, et du gouverneur particulier de Montréal, Paul de Chomedey de Maisonneuve.

     Pourquoi ce conseil ? Sous la direction de Pierre Legardeur de Repentigny, la Communauté des Habitants pris rapidement l’aspect d’une affaire de famille. Les protestations du peuple sont transmises au roi par Maisonneuve et par Robert Giffard en 1646. La constitution du Conseil de Québec crée un organisme de gestion et de surveillance. Le Conseil a juridiction sur toute les questions relatives à l’intérêt du pays en général et à la traite des fourrures en particulier.

#######