24 mars 1616

Première sépulture catholique en Nouvelle-France

« Bas-relief représentant Champlain et Jean Dolbeau lors de l’arrivée de ce dernier à Québec en 1615. Monument de la Foi à la place d’Armes de Québec »

Photo : Jean-François Caron (2015)

Source : www.facebook.com

     Les premières inhumations en Nouvelle-France se déroulent en l’absence de prêtre. Le père récollet Jean Dolbeau est le premier ecclésiastique à venir à Québec à la demande de Samuel de Champlain. Il traverse l’Atlantique en 1615 et arrive à Québec le 2 juin. Il sera rejoint ensuite par les pères Denis Jamet et Joseph Le Caron et le frère Pacifique Duplessis. Jusqu’alors, les enterrements se font de manière profane. Le 24 mars 1616, Michel Colin, un employé de la Compagnie de Rouen intéressée par la traite des fourrures, reçoit les premières funérailles religieuses de la colonie naissante.

     Cette première sépulture catholique à Québec a vraisemblablement lieu dans le cimetière de la côte de la Montagne. L’acte de sépulture de Michel Colin a disparu des registres de catholicité de Notre-Dame-de-Québec avec l’incendie des registres en 1640.  La sépulture de Michel Colin nous est connue par l’Histoire du Canada publiée par le père Gabriel Sagard en 1636.

     L’événement est aussi relaté par le père Odoric-Marie Jouve dans son Dictionnaire biographique des récollets missionnaires en Nouvelle-France, paru à titre posthume chez Bellarmin en 1996. Il écrit : « Le 24 mars, le père Dolbeau célèbre les funérailles et procède à l’inhumation de Michel Colin « avec les cérémonies usitées de la Sainte Église Romaine ».

Par François Droüin; version révisée le 24 mars 2019.

#######