18 décembre 1792

Jean-Antoine Panet devient le premier président de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada

Jean-Antoine_Panet

L’honorable Jean-Antoine Panet. Président de la Chambre d’assemblée de la province du Bas-Canada 1792-1794; 1797-1815

Photo anonyme d’une huile sur toile copiée en 1856 par Théophile Hamel (s.d.)

Source : Parlement du Canada

     Les premiers débats parlementaires au Québec ont lieu lors de la première session de la première législature du Bas-Canada. Le 17 décembre 1792, les travaux des députés débutent. Ils doivent d’abord élire un président d’assemblée, un poste qui porte le nom d’« orateur » à l’époque. Même si la majorité des députés sont francophones, la minorité des députés anglophones tentent de faire élire un candidat d’origine britannique. Le 18 décembre 1792, la majorité impose son choix et l’avocat Jean-Antoine Panet est élu.

     Panet est natif de Québec. Après ses études au Séminaire de Québec, il exerce la fonction de notaire puis celle d’avocat. Il est aussi milicien et participe activement à la défense de Québec lors de l’invasion américaine de 1775-1776. Il devient le premier député de la Haute-Ville de Québec et exerce la fonction d’orateur jusqu’au 28 décembre 1794, date où il démissionne pour accéder au poste de juge de la Cour des plaids communs.

     Louis Dunière, député de Hertford, propose la candidature de Panet à la présidence de l’assemblée. Sa motion est appuyée par Pierre-Amable De Bonne, bien que ce dernier soit plus proche idéologiquement de l’élite britannique que de la pensée politique de Panet lui-même. L’élection de Panet est conclue après un vote de 28 voix contre 18.

#######