15 janvier 1541

Roberval est nommé lieutenant-général du Canada

Jean de la Roque, seigneur de Poix-en-Rothelois, sieur de Roberval-en-Valois Portait au crayon et à la sanguine de Jean Clouet (ca1535) Source : Musée Condé

Jean de la Roque, seigneur de Poix-en-Rothelois, sieur de Roberval-en-Valois
Photo anonyme d’un portrait au crayon et à la sanguine de Jean Clouet datant de ca1535 (s.d.)
Source : Musée Condé

     Le 15 janvier 1541, Jean-François de La Roque de Roberval est nommé lieutenant-général «au pays de Canada» par le roi François Iᵉᴿ, un ami personnel. Ce calviniste est chargé de «répandre la sainte foi catholique»! Il est aussi responsable de fonder une colonie avec des églises et des villes fortifiées… Un subside de 45 000# accompagne cette commission.

     Jacques Cartier doit servir de guide à Roberval mais il quitte la France dès le printemps 1541. Roberval fera la traversée l’année suivante à la tête de trois navires. Il rencontre Cartier à Terre-Neuve. Ce dernier a abandonné le fort construit au Canada et retourne en France en dépit des ordres de Roberval.

     L’entreprise de Roberval dure un peu plus d’une année. Les fortifications sont érigées près du cap Rouge. Ces installations sont nommées France-Roi par Roberval. L’aventure est périlleuse, d’autant plus que vingt-neuf de la cinquantaine de colons amenés sont d’anciens prisonniers. À l’automne 1543, la colonie est désertée et tout les survivants sont de retour en France. En 2005, les vestiges de la colonie sont mis au jour et le chantier archéologique Cartier-Roberval permet de documenter cette occupation.

#######