Alan Sheppard durant la mission Source : NASA (1961)

«Alan Shepard durant la mission»
Photo anonyme (1961)
Source : NASA

     En avril 1961, la NASA annonce par communiqué de presse les détails de la mission «Mercury-Redstone 3». Il s’agit du premier vol suborbital avec à son bord un astronaute américain. Le lancement de la fusée Redstone doit avoir lieu à partir du Cap Canaveral en Floride dans le cadre du programme spatial Mercury.

     Le 5 mai 1961, Alan Shepard effectue un vol de 15 minutes adoptant la trajectoire d’un bond balistique. Il parcourt 486 km, atteint une vitesse de 8 340 km/h et s’élève à une altitude de 187,5 km au-dessus du sol. L’astronaute Shepard est le premier humain à piloter son vaisseau dans l’espace et à rentrer sur terre en sécurité dans le même appareil.

     Le programme spatial américain a alors le soutien du président John F. Kennedy. L’objectif de l’époque est de combler le retard face au concurrent soviétique qui a, à ce moment, une longueur d’avance dans l’exploration de l’espace. Le vol de Freedom 7 de mai 1961 est un premier pas dans cette direction. La capsule et son passager sont finalement récupérés le jour même par le USS Lake Champlain. L’appareil sert maintenant à différents programmes éducatifs de  l’Académie navale d’Annapolis au Maryland.

#######

 

Lignes de partage entre le Royaume de Castille et le Portugal aux 15e et 16e siècles.Source : Flappieh (2013), Wikipedia

Lignes de partage entre le Royaume de Castille et le Portugal aux 15e et 16e siècles
Dessin par Lancer en 2007, adapté par Flappieh (2013)
Source : Wikipedia Commons

     Le 4 mai 1493, le pape Alexandre VI publie la bulle Inter caetera. Ce document soumet les terres découvertes au Nouveau Monde à l’obligation d’évangélisation des populations indigènes. Afin d’éviter un conflit entre le Portugal et l’Espagne, le pape délimite la zone accordée aux Espagnols.

    Cette bulle garantit à la couronne espagnole tous les territoires «à l’ouest et au sud» d’une ligne de pôle à pôle à 100 lieues à l’ouest des Açores et des îles du Cap-Vert. Déjà, la côte occidentale de l’Afrique avait été donnée au Portugal en 1481 en vertu de la bulle Aeterni regis.  En effet, les précisions d’Inter caetera sur les zones d’influence deviennent importantes en raison de la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb en 1492.

     Inter caetera marque le début des missions catholiques au Nouveau Monde. La bulle sert de base à la colonisation espagnole en Amérique. Elle donne à l’Espagne pratiquement tout l’océan Pacifique et la côte ouest américaine. Cette bulle est complétée en 1494 par le traité de Tordesillas qui repousse la ligne de partage à 370 lieues des îles du Cap-Vert.

#######

 

Affiche de propagande du MayDay Tribe (1971) Source : libcom.org

Affiche de propagande du
May Day Tribe (1971)
Source : libcom.org

     Les années 1960 voient naître aux États-Unis une génération qui dit non à la violence et à l’insensibilité de la société de consommation. Le mouvement hippie fait la promotion de la contre-culture. Cette minorité affiche un mode de vie ouvertement différent, dénonce la politique militaire américaine et scande : «Make love not war».

     La guerre du Viêt Nam est alors ouvertement contestée. En 1971, les revendications pour la paix atteignent un nouveau sommet. Les militants du May Day Tribe organisent une manifestation à Washington pour protester contre la guerre. L’objectif est de créer un vaste mouvement pacifique de résistance civile ; leur slogan : «Si le gouvernement ne veut pas arrêter la guerre, nous arrêterons le gouvernement».

      Du 1er au 3 mai 1971, plus de 500 000 personnes se retrouvent dans la capitale américaine afin de contester la participation à la guerre du Viêt Nam. Cette manifestation spectaculaire ne réussit toutefois pas à faire fermer le gouvernement fédéral. Plus de 13 000 personnes sont même arrêtées dans des conditions controversées. Le mouvement s’attire cependant la sympathie de l’opinion publique et sert de symbole pour les mouvements d’opposition à la guerre.

#######