7 juin 1900

Irma Levasseur médecin

« Irma Levasseur »

Photo anonyme (vers 1900)

Source : Bibliothèque et Archives nationales du Québec

     Irma Levasseur est née à Québec en 1877. Elle fréquente d’abord le couvent Jésus-Marie à Sillery, puis l’École normale Laval. En 1894, elle s’inscrit à l’École de médecine de l’université du Minnesota. Le 7 juin 1900, elle obtient son diplôme. La docteure Levasseur amorce sa pratique aux États-Unis. Elle revient ensuite au Québec et s’adresse au Parlement pour obtenir le droit de pratiquer la médecine. Le 23 avril 1903, sa compétence est reconnue. Elle devient une des premières femmes médecins du Québec mais la première de langue française.

     À l’époque, les conditions d’hygiène sont désastreuses. Un enfant sur quatre meurt avant d’avoir un an. Irma Levasseur est convaincue qu’il faut sauver plus d’enfants. En 1906, elle quitte pour l’Europe pour se spécialiser. Elle revient un an plus tard avec les titres de chirurgienne et de pédiatre. Elle ouvre immédiatement sa propre clinique, rue Saint-Denis à Montréal. Puis, elle travaille de concert avec Justine Lacoste à la fondation de l’Hôpital Sainte-Justine. Elle est aussi à l’origine de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus à Québec.

     La fin de sa carrière est difficile. Après avoir travaillée au front durant les deux guerres mondiales, elle essuie plusieurs revers financiers et finit par vivre en recluse dans un petit appartement. Internée pour maladie mentale, elle livre un combat juridique pour sortir de l’Hôpital Saint-Michel-Archange. Il est prouvé qu’elle avait été maltraitée et diagnostiquée injustement, seulement pour se débarrasser d’une vieille femme qui vivait seule.

Par François Droüin; version révisée le 6 juin 2018.

#######