3 août 1492

Christophe Colomb quitte l’Espagne à la recherche des Indes

Nina_Pinta_Santa Maria_North River

«Réplique des caravelles de Colomb : la Niña, la Pinta et la Santa Maria à l’ancre dans la North River à New York. Ces bateaux traversent l’Atlantique afin de participer à l’Exposition colombienne de Chicago en 1893»
Photo anonyme (s.d.)
Source : E. Benjamin Andrews (1912)

     La «Route des Indes» est recherchée par l’Espagne et le Portugal à la fin du XVᵉ siècle. Christophe Colomb propose en 1485 au roi Jean II du Portugal de faire voile vers l’ouest afin de rejoindre les Indes. Le projet est rejeté. Les Portugais misent plutôt sur la découverte et le contournement du cap de Bonne-Espérance par Bartolomeu Dias en 1488 pour accéder aux richesses convoitées.

     Colomb présente son projet à la cour d’Espagne. Les «Rois catholiques» rêvent d’évangéliser le monde et acceptent alors de financer l’expédition. Trois caravelles quittent le port de Palos en Andalousie le 3 août 1492 pour tenter de trouver les Indes de l’autre côté de l’Atlantique.

     Après la traversée de l’océan, ils atteignent le Nouveau Monde le 12 octobre à 2 h du matin. Au levée du jour, Colomb se rend en barque à Guanahani, un ilôt des Bahamas qu’il nomme San Salvador en l’honneur du Christ. Il fait enregistrer la découverte pour le compte de la couronne espagnole par le notaire qui l’accompagne et il nomme les habitants «Indiens».  Il fera trois autres voyages d’aller-retour sur l’Atlantique.

#######

EnregistrerEnregistrer