28 juillet 1540

Exécution de Thomas Cromwell

Thomas_Cromwell_Holbein_le_Jeune

Thomas Cromwell

Photo anonyme d’une huile sur bois d’Hans Holbein le Jeune datant de 1532-1533 (s.d.)

Source : The Frick Collection

     Thomas Cromwell débute son travail à la cour d’Angleterre sous la tutelle du cardinal Thomas Wolsey. Avocat logique et méthodique, Cromwell devient le principal conseiller du roi Henri VIII. Il joue un rôle majeur dans la réforme de l’Église anglicane en développant l’argumentaire pour justifier la nomination d’Henri VIII comme chef de l’Église d’Angleterre et la fin de l’influence du pape dans ce pays.

     Ses prises de position dans la promulgation de l’Acte de Suprématie et dans le divorce du roi d’avec Catherine d’Aragon lui valent plusieurs nominations importantes. Chef ministre à partir de 1532, il devient ensuite un des aristocrates les plus influents du pays.

Ses ennemis, guidés par Charles Brandon, duc de Suffolk, profitent de l’appui qu’il donne au mariage du roi avec Anne de Clèves pour le faire emprisonner à la tour de Londres. Le 28 juillet 1540, il est décapité en secret en proclamant son innocence. Peu après sa mort, le roi dénonce cette exécution en prétextant l’avoir autorisé en ayant été mal informé.

Par François Droüin; version révisée le 18 septembre 2018.

#######