24 mai 1918

Les femmes obtiennent le droit de vote au Canada

Agnes Campbell Macphail fut la première femme élue à la Chambre des Communes en 1921 Photo : Yousuf Karsh (1934), Bibliothèque et Archives Canada

«Agnes Campbell Macphail est la première femme élue à la Chambre des Communes en 1921»
Photo : Yousuf Karsh (1934)
Source : BAC

     Le 24 mai 1918, la Loi ayant pour objet de conférer le droit de suffrage aux femmes est sanctionnée. Ce droit est conféré aux femmes canadiennes qui sont sujets britanniques et qui sont âgées de 21 ans et plus. Elles partagent alors ce privilège aux mêmes conditions que les personnes de sexe masculin.

     Le contexte de la Première Guerre mondiale explique en partie ce changement. Dès septembre 1917, le gouvernement fédéral accorde le droit de vote aux femmes qui ont un lien de parenté avec une personne servant, ou ayant servi, dans les forces militaires. La loi de 1918 étend ce droit à presque toutes les femmes. Cependant les immigrantes asiatiques et leurs descendants, les membres de certains groupes religieux, les Inuits et les membres des peuples autochtones restent exclus.

     Le mouvement des suffragettes est aussi au coeur de cette revendication. Dès le début du XXᵉ siècle, ce mouvement amorce sa lutte pour faire abolir la discrimination électorale envers les femmes. La lutte sur le plan fédéral débute dès 1912 avec la création de la «Montreal Suffrage Association». Paradoxalement, le Québec sera la dernière province à reconnaître ce droit en 1940.

#######