10 octobre 1970

Enlèvement de Pierre Laporte

« Pierre Laporte, député de Chambly »

Photo : Ricardo Jack (2012)

Source : www.findagrave.com

     Pierre Laporte est à l’extérieur de son domicile à Saint-Lambert le 10 octobre 1970. Il joue au ballon avec son neveu. Il attend son épouse pour sortir en ville. Vers 18 h, une voiture s’arrête devant chez lui. Des hommes armés de mitraillettes en descendent et le poussent à l’intérieur du véhicule. Il ne reverra plus sa famille. Une demi-heure plus tard, le terrain est envahi par les policiers et les journalistes.

     C’est la cellule de financement Chénier du Front de libération du Québec qui est responsable de l’enlèvement. Les membres de groupe sont Paul et Jacques Rose, Francis Simard et Bernard Lortie. Ils réclament le respect des exigences formulées le 5 octobre précédant par la cellule Libération lors de l’enlèvement de James R. Cross.

     Une semaine après son enlèvement, Pierre Laporte est retrouvé mort dans le coffre du véhicule ayant servi à son enlèvement. Que s’est-il passé? Deux thèses s’affrontent. Officiellement, il s’agit d’un assassinat politique. Cette version est aussi endossée par les acteurs du crime. D’autres, par contre, soutiennent la thèse d’un complot où le FLQ est manipulé dans le cadre de « l’Opération Essai », une manipulation faite par le pourvoir politique en place pour justifier l’utilisation de la Loi des mesures de guerre en temps de paix et pour associer criminalité et indépendantisme au Québec.

Par François Droüin; version révisée le 10 octobre 2019.

#######