Archive pour la ‘Seconde guerre mondiale’ Catégorie

«Plaque commémorant les victimes des camps de la mort au siège du Conseil d’Europe à Strasbourg»Photo : Claude Truong-Ngoc (2013)Source : Wikimedia Commons

     Le 27 janvier 1945, l’Armée rouge libère le camp de concentration d’Auschwitz. C’est là que se trouve le plus important camp de la mort du IIIᵉ Reich. Incrédules, les soldats soviétiques découvrent 7 000 prisonniers juifs affamés que les nazis ont abandonné sur place. De 1940 à 1945, 1,3 millions de personnes sont déportées à Auschwitz dont 232 000 enfants. Un million de personnes dont 960 000 juifs y sont exterminées.

Femmes dans les casernes du camp de concentration d’Auschwitz nouvellement libéréPhoto d’après le film soviétique réalisé par le1ᵉʳ Front ukrainienAlexander Morozov et al. (1945)Source : NARA

     En 2002, les ministres européens de l’Éducation donnent suite à une initiative du Conseil d’Europe. Ils instituent la «Journée de la mémoire de l’Holocauste et de prévention des crimes contre l’humanité» dans les établissements scolaires dont ils ont la responsabilité.

«Barrière à l’entrée du camp arborant l’expression :«Le travail fait vivre»Photo anonyme (1945)Source : ww2db.com

     Ce geste fait boule de neige. Le 21 novembre 2005, l’Assemblée générale des Nations Unies adopte la résolution 60/7 dite «Mémoire de l’Holocauste». Le 27 janvier est alors proclamé «Journée internationale de commémoration en souvenir des victimes de l’Holocauste». La résolution demande que le souvenir de ces événements soit perpétué afin d’éviter la répétition d’un tel génocide ou encore sa négation pour des motifs idéologiques.

#######

 

«Discours d’Hitler devant le Reichstag après la déclaration de guerre contre les USA»Photo anonyme (1941)Source : German Federal Archives

     Dès septembre 1941, la Marine et l’Armée de l’air américaines ont l’ordre de tirer à vue sur les navires et les sous-marins allemands: la neutralité américaine dans le conflit européen s’effrite…De plus en plus de bateaux allemands sont arraisonnés par les Américians. Après l’attaque de Pearl Harbor par le Japon, Hitler saisit l’occasion pour déclarer la guerre aux États-Unis.

     Le 11 décembre 1941, le chargé d’affaires américain à Berlin reçoit une note signée Ribbentrop qui annonce la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays et officialise la déclaration de guerre. Peu après, la diplomatie allemande à Washington transmet le même texte au secrétaire d’État américain, Cordell Hull.

     Adolf Hitler s’adresse alors au Reichstag. Dans un discours d’une heure et demi, il blâme le président Franklin D. Roosevelt pour le conflit.  Il soutient que l’échec de la politique du «New Deal» est la véritable cause de la guerre. Supportés par les juifs et une clique de ploutocrates, Roosevelt cherche ainsi, selon le chef nazi, à masquer le désastre de ses politiques économiques.

#######

 

«Vue aérienne de l’attaque de Pearl Harbour»Photo anonyme (1941)Source : U.S. Naval Historical Center Photograph

     Le 7 décembre 1941, les Japonais attaquent par surprise la flotte de guerre américaine basée à Pearl Harbour, dans l’archipel d’Hawaï. Pour l’amiral Yamamoto, cette attaque préventive vise à permettre au Japon de poursuivre sa conquête de l’Asie. Les pilotes japonais ont reçu un entraînement secret et leurs avions sont équipés de torpilles spéciales capables de plonger dans les eaux très peu profondes de la rade américaine.

     Deux vagues d’attaques aériennes causent de lourds dommages à la marine américaine : 2 403 morts et 1 178 blessés. De plus, les Japonais détruisent ou endommagent lourdement 8 cuirassés ainsi que 3 croiseurs, 3 destroyers et 4 navires auxiliaires. L’attaque laisse la base militaire désemparée.  Le lendemain, le président Franklin Delano Roosevelt qualifie le jour du 7 décembre 1941 de «date which will live in infamy».

     Les conséquences de l’attaque de Pearl Harbour sont importantes. L’opinion publique américaine bascule en faveur d’une participation à la Seconde Guerre mondiale aux côtés des Alliés. Dans les jours qui suivent, les États-Unis déclarent la guerre à l’Allemagne hitlérienne et au Japon de l’empereur Hiro-Hito. Dans cette histoire, le rôle du président Roosevelt reste controversé car plusieurs historiens soutiennent que ce dernier a négligé de donner suite à des discussions diplomatiques avec le Japon avant le déclenchement de l’attaque.

#######