Archive pour la ‘Au XXe siècle’ Catégorie

Drapeau du Royaume de NorvègeConception de Fredrick Meltzer (1821)

     Pays nordique, la Norvège est habitée depuis le paléolithique. Après l’époque des Vikings, le pays tombe sous la domination danoise. Unie officiellement à la Suède après 1814, la Norvège manoeuvre vers son indépendance au début du XXᵉ siècle.

     Des tendances nationalistes émergent alors tant en Norvège qu’en Suède. Le protectionniste suédois nuit aux relations commerciales entre les deux pays. En Norvège, les partisans de l’union sont contraints d’abandonner l’argument des bénéfices économiques de cette situation. Les heurts entre les deux pays se multiplient. La question de la représentation consulaire séparée déclenche un conflit irréversible. Le premier ministre en exercice, Francis Hagerup, démissionne, faute de pouvoir négocier avec la Suède la création d’un corps diplomatique norvégien. Un nouveau gouvernement est alors formé par Christian Michelsen. Il est le leader du mouvement de dissolution de l’union Suède-Norvège.

        Le roi Oskar II de Suède refuse de sanctionner le projet de loi visant à créer un corps diplomatique norvégien le 27 mai 1905. Le gouvernement Michelsen démissionne le 7 juin suivant, en entraînant l’indépendance de la Norvège du pouvoir royal suédois. Le 13 août, par une majorité écrasante, les Norvégiens approuvent par référendum la dissolution de l’union et l’indépendance de la Norvège.

#######

«Irma Levasseur» Photo anonyme (vers 1900) Source : BANQ

 

      Irma Levasseur est née à Québec en 1877. Elle fréquente d’abord le couvent Jésus-Marie à Sillery, puis l’École normale Laval. En 1894, elle s’inscrit à l’École de médecine de l’université Saint Paul au Minnesota. Le 7 juin 1900, elle obtient son diplôme. La docteure Levasseur amorce sa pratique aux États-Unis. Elle revient ensuite au Québec et s’adresse au Parlement pour obtenir le droit de pratiquer la médecine. Le 23 avril 1903, sa compétence est reconnue. Elle devient une des premières femmes médecins du Québec mais la première de langue française.

     À l’époque, les conditions d’hygiène sont désastreuses. Un enfant sur quatre meurt avant d’avoir un an. Irma Levasseur est convaincue qu’il faut sauver plus d’enfants. En 1906, elle quitte pour l’Europe pour se spécialiser. Elle revient un an plus tard avec les titres de chirurgienne et de pédiatre. Elle ouvre immédiatement sa propre clinique, rue Saint-Denis à Montréal. Puis, elle travaille de concert avec Justine Lacoste à la fondation de l’Hôpital Sainte-Justine. Elle est aussi à l’origine de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus à Québec.

     La fin de sa carrière est difficile. Après avoir travaillée au front durant les deux guerres mondiales, elle essuie plusieurs revers financiers et finit par vivre en recluse dans un petit appartement. Internée pour maladie mentale, elle livre un combat juridique pour sortir de l’Hôpital Saint-Michel-Archange. Il est prouvé qu’elle avait été maltraitée et diagnostiquée injustement, seulement pour se débarrasser d’une vieille femme qui vivait seule.

#######

 

«Into the Jaws of Death»Photo : Robert F. Sargent (1944)Source : NARA

      Le 6 juin 1944, les forces militaires alliées lancent une vaste offensive afin de libérer l’Europe du nazisme. Le débarquement de Normandie est une opération nécessitant une flotte d’invasion, un parachutage de troupes et un affrontement terrestre sur les plages. Le débarquement est mieux connu du surnom de «Jour J» en français ou encore de «D-Day» en anglais.

     Le débarquement en Normandie est une première étape dans la stratégie des Alliés pour réussir à vaincre les forces allemandes. «Opération Overlord» se déroule sur cinq plages portant les noms de code Omaha Beach, Utah Beach, Juno Beach, Gold Beach et Sword Beach. C’est à Québec, lors d’un conférence tenue au Château Frontenac et à la Citadelle en août 1943, que Winston Churchill et Franklin D. Roosevelt decide de préparer l’invasion de la France occupée par les nazis.

     Surpris, les Allemands doivent céder le terrain. Une solide tête de pont est établi et les troupes alliées réussissent à s’établir en Normandie. Les livres de l’historien Stephen Ambrose, dont Band of Brothers, ont contribué à faire connaitre les détails héroïques de ces opérations militaires à travers le monde.

#######