7 décembre 1837

Bataille de Montgomery’s Tavern

v2_c5_s14_ss01_02

« Bataille de la taverne Montgomery’s Tavern, 7 December 1837 »

Photo anonyme d’une gravure anglaise (s.d.)

Source : Gouvernement du Canada

 

     La bataille de Montgomery’s Tavern en 1837 a son origine dans le mécontentement des habitants du Haut-Canada, exaspérés par un gouvernement oligarchique qualifié de « Family Compact » par William Lyon Mackenzie. Une petite clique était alors nommée à tous les postes importants et abusait de son pouvoir sur le peuple. Les députés radicaux, dirigés par MacKenzie, dénoncent ce favoritisme. D’autres députés plus modérés, comme Robert Baldwin, s’opposent aussi aux privilèges grandissant octroyés aux membres du « Family Compact » du Haut-Canada durant les quatre premières décennies du XIXᵉ siècle.

     À la nouvelle de la victoire des Patriotes à Saint-Denis, des radicaux regroupés autour de Mackenzie prennent le nom de « Patriots » et tentent de renverser le gouvernement pour constituer une république. Au début de décembre 1837, Mackenzie et 800 hommes se regroupent à la taverne Montgomery au nord de Toronto. L’occasion est belle car les troupes régulières de l’armée britannique sont absentes de la capitale du Haut-Canada. Le 5 décembre, une première escarmouche avec les miliciens loyalistes se solde par deux morts. Le 7 décembre 1837, cette même milice, forte de 900 hommes et de deux canons, attaque les troupes de Mackenzie. Après un bref combat, les « Patriots » sont défaits : Mackenzie est en fuite aux États-Unis et ses principaux lieutenants sont capturés.

     Situé au coin de la rue Yonge et de l’avenue Montgomery, la « Taverne-de-Montgomery » est aujourd’hui reconnue comme un lieu historique national du Canada. Une plaque commémorative se retrouve au nord du bureau de poste érigé sur le site de l’ancienne taverne. Ce lieu a été désigné en 1925 parce qu’il se trouve là où était le quartier général de Mackenzie durant la bataille du 7 décembre. Même si la taverne est rasée en 1837 par le feu par les troupes du colonel James Fitzgibbon, son souvenir est commémoré pour l’importance historique de la révolte dans le Haut-Canada dans l’union législative des Canadas et dans l’éventuel octroi du gouvernement responsable.

#######