6 décembre 1989

Fusillade à l’École polytechnique de Montréal

Plaque commémorant les 14 victimes apposé à l'extérieur de Polytechnique Photo : Bobanny (2007)

« Plaque commémorative in memoriam des 14 victimes et apposée à l’extérieur de Polytechnique »

Photo : Bobanny (2007)

Source : Wikimedia Commons

     Le 6 décembre 1989, un drame se déroule à l’École polytechnique de Montréal. Gamil Gharbi, alias Marc Lépine, se présente à cette école armé d’un fusil et d’un couteau peu après 16 h. Vingt minutes plus tard, Lépine a tué quatorze femmes et a blessé quatorze autres personnes.

     Après la confusion du moment, les faits commencent à être connus. L’opinion publique est bouleversée. Le meurtrier a séparé délibérément les filles des garçons avant de les abattre. De plus, il a tenu des propos haineux envers les « féministes » qu’il dit haïr.

     Dans un premier temps, les autorités nient que la tuerie était un drame anti-féministe. Et pourtant, la lettre laissée par le tireur fou est sans équivoque : « Car j’ai décidé d’envoyer Ad Patres les féministes qui m’ont toujours gâché la vie ».

#######