18 mars 1871

La Commune de Paris débute

La Barricade Aquarelle sur papier d'Édouard Manet (1871) Source : Musée de beaux-arts de Budapest

La Barricade
Photo anonyme d’une aquarelle sur papier
d’Édouard Manet datant de 1871 (s.d.)
Source : Musée des beaux-arts de Budapest

     Le 18 mars 1871, une émeute éclate à Paris sur la butte Montmartre. Les Parisiens se révoltent. Humiliés par la signature de l’armistice avec la Prusse, les soldats de la Garde nationale parisienne refusent de remettre leurs canons. Ce mouvement populaire regroupe aussi les travailleurs de la capitale française. Le gouvernement d’Adolphe Thiers, lui, est réfugié à Versailles. La Commune de Paris débute.

2695874-3813113

La barricade de la place Blanche défendue par des Femmes
Reproduction d’une lithographie Barousse
(v. 1871)
Source : Léonce Schérer.  Souvenirs de la Commune : Paris, Deforet & César, 1871

     Des militants socialistes, des anarchistes, des utopistes et des jacobins nostalgiques de 1789 prennent le contrôle de Paris. Le 26 mars, des élections municipales sont organisées. Deux jours plus tard, la Commune est proclamée officiellement. Paris est ensuite soumise au siège de l’armée républicaine française. Fin mai, le soulèvement de la Commune de Paris est réprimée lors de la Semaine sanglante.

furet

François Furet
Photo anonyme (ca1997)
Source : www.academie-francaise.fr

     La Commune de Paris ne dure que deux mois. Ses conséquences immédiates sont mineures. Pourtant, à long terme, elle laisse la France divisée entre la gauche et la droite. Karl Marx écrit dès 1871 un texte sur La guerre civile en France 1871 (La Commune de Paris). Plusieurs historiens soviétiques associent la Commune à la généalogie de la Révolution russe. D’autres historiens, comme François Furet, dénonce le surinvestissement d’interprétations de la Commune de Paris et rappelle l’importance de la conjoncture de 1871 dans le soulèvement.

#######