16 mars 1990

Titouan Lamazou gagne le premier Vendée Globe

Tituan Lamazou sur Écureuil d'Aquitaine (ca 1990)

«Tituan Lamazou sur Écureuil d’Aquitaine II»
Photo anonyme (v. 1990)
Source : www.tituanlamazou.com

     Le 26 novembre 1989, treize concurrents prennent le départ du premier Vendée Globle, la régate autour du monde en solitaire sans escale et sans assistance. C’est la naissance d’une grande course au large qui fait rêver les marins et leurs supporters. «Le matin du départ, on était treize à pas trop savoir où on allait» rapporte Jean-François Coste, un des concurrents. Sept voiliers réussiront finalement l’exploit.

P1D2232357G_px_640_

Loïck Peyron sur Lada Poch III
Photo : Philippe Chérel (1989)
Source : Ouest-France

  C’est 109 jours plus tard qu’Écureuil d’Aquitaine II, du skipper Titouan Lamazou, franchit la ligne d’arrivée aux Sables d’Olonne en vainqueur. L’épreuve a été difficile : Philippe Poupon a chaviré et a du recevoir l’aide de Loïck Peyron pour s’en tirer. Sur le quai, à l’arrivée, Tituan Lamazou se fait humble après cette victoire du grand tour en solitaire. Le Vendée Globe entre dans l’histoire de la voile.

vendeeglobechallenge19891990_arriveejeanlucvandenheede2__069157400_1208_12112012

Arrivée  Jean-Luc Van Den Heede 2
Photo anonyme (1990)
Source : Archives municipales des Sables d’Olonne

   Le Vendée Globe revient ensuite à tout les quatre ans, avec des voiliers toujours plus performants. Certains skippers prennent le départ pour plus d’une édition. Après sa carrière de navigateur professionnel, Lamazou, lui, passe à une carrière artistique et se démarque comme peintre engagé. En 2003, il est nommé «Artiste de l’UNESCO pour la paix».

#######