9 septembre 1676

Décès de Maisonneuve

Maisonneuve Monument

Photo : Albertype Company (vers 1905-1925)

Source : Bibliothèque et Archives Canada

     Le français Paul de Chomedey de Maisonneuve est né à Neuville-sur-Vanne en 1612. Militaire, il est choisi par Jérôme Le Royer de la Dauversière et par Jean-Jacques Olier pour diriger la colonie missionnaire que la Société de Notre-Dame veut établir en Nouvelle-France. Le 17 mai 1742, Maisonneuve et son groupe prennent possession de l’île de Montréal. Avec l’aide de Jeanne Mance, il procède à la fondation de Ville-Marie. Malgré l’hostilité des Agniers, Maisonneuve persiste durant plus de 20 ans à mettre tous ses efforts pour développer Ville-Marie.

     Sans sa ténacité et le travail constant de Le Royer de la Dauversière en France, la Société de Notre-Dame aurait succombé sous le poids des épreuves qui se succèdent au petit poste isolé du reste de la colonie. Lorsque Louis XIV prend charge les destinées de la Nouvelle-France en 1663, le rôle de Maisonneuve va changer. Alexandre de Prouville de Tracy est nommé lieutenant général de la Nouvelle-France et il arrive à Québec le 30 juin 1665 avec quatre compagnies de soldats. Déjà quatre autres compagnies étaient arrivées au début de juin et les vingt compagnies du régiment de Carignan-Salières vont suivre. En septembre 1665, Maisonneuve reçoit l’ordre de Tracy de retourner en France pour une période indéterminée.

Durant 11 ans, Maisonneuve va vivre modestement à Paris grâce à une rente annuelle provenant du supérieur de Saint-Sulpice et de son Séminaire. Quatre mille livres de ses appointements comme gouverneur de Montréal lui sont toujours dues à sa mort. Sa maison à deux étages se trouve sur le fossé entre les portes Saint-Marcel et Saint-Victor. Il va accueillir là Marguerite Bourgeoys en 1670, juste avant qu’elle retourne à Montréal avec les lettres patentes de la Congrégation de Notre-Dame. Malade et alité, le fondateur de Montréal dicte son testament le 8 septembre 1676. Il meurt le lendemain dans son lit, au premier étage de sa résidence. Il est inhumé dans l’église des Pères de la Doctrine chrétienne où se déroulent aussi ses funérailles.

Par François Droüin; version révisée le 26 novembre 2018.

#######