9 décembre 1939

Le Québec se dote officiellement d’armoiries

Armoiries_du_Québec.svg

« Armoiries du Québec »

Illustration : Superbenjamin (2015)

Source : Wikimedia Commons

     Les premières armoiries du Québec datent de 1868. Des fleurs de lis sur fond bleu soulignent les origines françaises de la majorité de la population; un lion or sur fond rouge rappelle le lien avec la Grande-Bretagne; et un rameau de trois feuilles d’érable symbolise les caractéristiques propres du Haut et du Bas-Canada. En 1939, le gouvernement du Québec reprend cette composition et décide de doter le Québec d’armoiries.

     Les premières armoiries du Québec affichent sous l’écu la devise du Québec : « Je me souviens ». Cette devise provient de l’hôtel du Parlement du Québec, véritable lieu de mémoire de la société québécoise. Sa formulation est celle de l’architecte Eugène-Étienne Taché qui était aussi un héraldiste chevronné. Cette devise apparaît pour la première fois le 9 février 1883. Elle est ajoutée aux armoiries du Québec qui se trouvent sur les plans annexés au contrat de construction du parlement. Ces armoiries et cette devise se retrouvent gravées dans la pierre au dessus de la porte principal du parlement. La signification de la devise reste sujette à interprétation puisque Taché n’a jamais précisé le sens de celle-ci.

     Finalement, c’est le 9 décembre 1939 que le gouvernement dirigé par Adélard Godbout adopte officiellement les armoiries du Québec. À quelques détails près, ce sont les mêmes armoiries que celles que la reine Victoria avait octroyés au Québec en 1868 et que Taché a gravé sur le parlement. Une fleur de lys a été ajoutée et les normes héraldiques de composition ont été respectées.

Par François Droüin; version révisée le 4 décembre 2020.

#######