6 septembre 1535

Jacques Cartier arrive à l’île aux Coudres

« Le Cimetière des Français »

Photo : Municipalité de L’Isle-aux-Coudres (2015)

Source : www.municipaliteiac.ca

     L’île aux Coudres se trouve en aval de Québec dans le fleuve Saint-Laurent, à la hauteur de Baie-Saint-Paul et Saint-Joseph-de-la-Rive. Elle doit son nom particulier à Jacques Cartier qui y fit une escale lors de son second voyage en Nouvelle-France. Au soir du 6 septembre 1535, l’explorateur malouin fait ancrer ses trois navires dans une baie au sud-ouest du quai actuel. Il décrit et nomme l’île : « Le sixième jour du dit mois, vinsmes poser à une isle qui faict une petite baie et couche terre. Icelle isle contient environ trois lieues de long et deux de large : et une moult bonne terre et grasse, pleine de beaulx et grandz arbres de plusieurs sortes : et entre aultres y a plusieurs couldres franches lesquelz trouvasmes fort chargez de nozilles aussi grosses et de meilleur saveur que les nostres mays un peu plus dures et pour ce la nommasmes l’isle es Couldres ».

     C’est donc la présence de couldres, ancien nom donné aux fruits du noisetier qui pousse Cartier à choisir ce toponyme. Le lendemain, une messe a lieu sur l’île, probablement dite par dom Anthoine et dom Guillaume Le Breton. Ce serait la première messe dite au pays ou, à tout le moins, la première dont une trace écrite se retrouve. Cet endroit, véritable berceau de l’île aux Coudres, devient ensuite un lieu de sépulture pour les marins morts en mer et prend le nom de Cimetière des Français.

     Jacques Cartier commande alors un équipage de 110 hommes embarqués à bord de la Grande Hermine, de la Petite Hermine et de l’Émérillon. La traversée de l’Atlantique a été longue : 50 jours après un départ de Saint-Malo le 19 mai 1535. Il a pénétré en août dans le golfe pour découvrir le fleuve. Cartier écrit : « Et nous ont les Sauvages certifié, estre le chemin et commencement du grand fleuve de Hochelaga et chemin de Canada, lequel alloit toujours en étroicissant jusqu’à Canada ». Après l’île aux Coudres, Cartier poursuit sa remontée et atteint Stadaconné et puis Hochelaga.

Par François Droüin; version révisée le 24 novembre 2018.

#######