26 octobre 1813

Bataille de Châteauguay

Battle_of_Chateauguay

Bataille de Châteauguay, 1813

Reproduction d’une lithographie d’Henri Julien datant de 1884 (s.d.)

Source : Le Journal de Dimanche

     Trois jours après la bataille de Châteauguay, Charles-Michel de Salaberry écrit à son père pour lui relater les événements : « Mon cher père, le 26 a été pour moi un jour glorieux et ceux de mes soldats qui ont combattu l’armée américaine commandée par le général Wade Hampton & un autre Général qui a été repoussée par une poignée d’hommes, tous des Canadiens & hier cette armée a commencé à se retirer ou essayera de pénétrer dans notre pays par un autre chemin. L’armée ennemie était composée de tous ses effectifs, environ 7 000 hommes et 5 pièces d’artillerie, et 300 cavaliers ».

     L’escarmouche dure quatre heures. Salaberry choisit son terrain et repousse cette tentative des Américains de marcher vers Montréal. En fait, les soldats américains sont plutôt au nombre de 3 000; ils tentent de faire jonction avec les hommes de James Wilkinson qui tente de descendre le long du Saint-Laurent en amont. À Châteauguay, la stratégie américaine est un échec. En voulant prendre les troupes canadiennes à revers, les Américains s’égarent dans les bois. Lorsque vient le moment d’attaquer la barricade défendue par Salaberry, leurs armes utilisent des munitions composées d’une balle et de chevrotines, célèbres pour leur imprécision. « En sécurité derrière ses abattis, De Salaberry refoule l’avance américaine en ouvrant le feu avec vigueur et efficacité ». La bataille n’est pas sanglante mais laisse néanmoins 23 morts, 33 blessés et 29 disparus chez les Américains tandis que les troupes de Salaberry rapportent 2 morts, 16 blessés et 4 disparus.

     Vers 15 heures, le 26, Hampton ordonne la retraite. Les Américains rentrent chez eux dans les jours qui suivent. La victoire de Châteauguay est une grande source de fierté pour la milice du Bas-Canada et leurs alliés amérindiens, les Mohawks de Kahnawá:ke. Montréal est sauvée d’une attaque plus importante. L’engagement passe immédiatement dans la légende et Salaberry devient le héros qui a sauvé la colonie face à l’envahisseur!

Par François Droüin; version révisée le 10 février 2019.

#######