26 août 1789

Adoption de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen

Représentation allégorique de la déclaration. Huile sur bois de Jean-Jacques-François Le Barbier (1789) Source : Musée Carnavalet

Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen

Photo anonyme d’une huile sur bois de Jean-Jacques-François Le Barbier datant de 1789 et conservée au Musée Carnavalet (s.d.)

Source : Wikimedia Commons

     Après la convocation des États généraux, lors de la Révolution française, l’Assemblée nationale est instituée. En juin 1789, suite au serment du Jeu de paume, cette assemblée se transforme en assemblée constituante et amorce la rédaction d’une nouvelle constitution pour la France. La « Constituante » décide alors de faire précéder la nouvelle loi fondamentale du pays par une déclaration des droits de l’homme. Du 20 au 26 août 1789, le texte de cette déclaration est étudié article par article. Au final, la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 est un chef d’oeuvre de la langue française et un exemplaire texte de droit.

     La Déclaration comprend 17 articles. Les représentants du peuple français veulent montrer que l’ignorance, le mépris ou l’oubli des droits de l’homme sont les sources des malheurs publics et de la corruption des gouvernements.  La Déclaration est mise « sous les auspices de l’Être suprême ».

     L’objectif de la Déclaration est d’instaurer un État de droit, fondé sur la souveraineté de la nation et de ses représentants, dans le respect de la loi.

Par François Droüin; version révisée le 29 octobre 2018.

#######