25 août 1665

Début de la construction du fort Chambly

Fort Chambly

Dessin de Charles William Jefferys (1942)

Source : C.W. Jefferys. The Picture Gallery of Canadian History. Vol. I. Discovery to 1763 : Toronto, The Ryerson Press, 1942, p. 199

     Le régiment de Carignan-Salières est envoyé en Nouvelle-France en 1665 afin de combattre les Premières Nations iroquoises qui menacent la sécurité de la colonie. Le commandant du régiment, Alexandre de Prouville de Tracy, ordonne dès son arrivée de fortifier la rivière Richelieu aussi nommée rivière des Iroquois afin de contrôler cette voie de communication vers le lac Champlain.

     Jacques de Chambly, un de ses officiers, est chargé de construire un fort aux pieds des rapides du Richelieu. Chambly débute la construction de ce fort en bois le 25 août 1665 et le nomme fort Saint-Louis en l’honneur de saint Louis, patron de la famille royale française, et dont la fête tombe précisément le 25 août.

     Le fort est bâti selon un plan carré de 144 pieds de côté. Ses palissades ont de 15 à 20 pieds de haut. Il a une seule porte protégée par un tambour sur un coté et un redan sur chacun des trois autres côtés. Quelques bâtiments à l’intérieur servent à abriter les soldats et pour les dépôts. Ce fort de bois fait partie d’un réseau de cinq forts construits sur le Richelieu jusqu’au lac Champlain afin de servir de postes de ravitaillement et de places fortes pour la campagne militaire à venir contre les Agniers. Ce premier fort à Chambly est remplacé en 1687.

Par François Droüin; version révisée le 28 octobre 2018.

#######