23 mars 1905

Formation du cabinet de Lomer Gouin

« Simon-Napoléon Parent »

Photo anonyme (v. 1920)

Source : Bibliothèque et Archives nationales du Québec

     Simon-Napoléon Parent est très actif sur la scène politique à la fin du XIXᵉ siècle. Conseiller municipal puis maire de Québec de 1894 à 1906, il cumule les fonctions de député à l’Assemblée législative du Québec puis de commissaire des Terres, Forêts et Pêcheries dans le cabinet de Félix-Gabriel Marchand. Il devient premier ministre du Québec en 1900. Malgré sa réélection en 1904, il est confronté à un mouvement de contestation dirigé par trois de ses ministres. Il démissionne en 1905.

     Ce mouvement de dissension fait suite aux élections précipitées de 1904. S.-N. Parent est accusé d’avoir fait fi de plusieurs candidats libéraux et d’avoir favorisé des conservateurs. Il s’est d’ailleurs aliéné l’appui du sénateur Philippe-Auguste Choquette qui mène une fronde contre lui. Les ministres Lomer Gouin, Adélard Turgeon et William Alexander Weir démissionnent en bloc le 6 février 1905. Deux jours plus tard, 44 des 69 députés à l’Assemblée signent une pétition et appuient Gouin, Turgeon et Weir alors que la ligne de parti est durement malmenée. Lorsque plusieurs conservateurs donnent leur appui aux rebelles, la pression écrase Parent. Il démissionne le 21 mars 1905.

     Le lieutenant-gouverneur du Québec, sir Louis-Amable Jetté, demande à Lomer Gouin de constituer un nouveau conseil des ministres. Leader de l’aile montréalaise du parti, Gouin forme son cabinet le 23 mars 1905. Malgré les appuis des progressistes de son parti, Gouin s’entoure de ministres modérés et se rallie à une idéologie proche du libéralisme classique.

Par François Droüin; version révisée le 23 mars 2019.

#######