23 août 1541

Jacques Cartier est de retour à Stadaconé

Jacques Cartier

Reproduction d’une estampe de Rouarge frères del. et sc. (s.d.)

Source : Bibliothèque et Archives Canada

     Au cours de l’hiver 1541, Jacques Cartier prépare une expédition vers la vallée du Saint-Laurent. À la demande du roi, Jean-François La Rocque de Roberval, vice-roi du Canada, l’autorise à appareiller en mai 1541 pour traverser l’Atlantique avec ses cinq navires. Après une traversée éprouvante, il arrive à Stadaconé le 23 août 1541, un village iroquoïen qu’il a déjà reconnu en 1536.

     Cartier y rencontre le chef Agona. Il ment pour expliquer l’absence des habitants de Stadaconé qu’il avait amené avec lui cinq ans auparavant. Cartier prétend que Donnacona est mort et que les autres vivent en grands seigneurs en France. « En réalité, des dix Iroquois, neuf étaient morts il ne restait plus qu’une fillette dont le destin nous est inconnu ».

     Les retrouvailles se terminent par un échange de cadeaux. Agona prend un morceau de cuir tanné couvert d’esnoguy qu’il a sur la tête et le place sur celle de Jacques Cartier. Il en fait de même avec deux de ses bracelets qu’il met sur les bras du capitaine français. Ce dernier donne à Agona son chapeau en cuir et fait également plusieurs petits présents aux femmes qui l’accompagnent.

Par François Droüin; version révisée le 25 octobre 2018.

#######