21 août 1952

Hitchcock tourne I Confess à Québec

Anne_Baxter_in_I_Confess_trailer

« Anne Baxter »

Photo anonyme extraite de la bande-annonce de I Confess (1953)

Source : Wikimedia Commons

     I Confess est un film réalisé par Alfred Hitchcock en 1952. Ce film noir raconte l’histoire du père Michael Logan accusé injustement du meurtre sordide d’un avocat bien connu. En fait, le père Logan, interprété par Montgomery Clift, connait l’identité du tueur mais ne peut la révéler car il est lié par le secret de la confession. L’enquête révèle que Logan a un motif pour commettre le meurtre puisque que l’avocat défunt faisait chanter Ruth Grandfort, interprétée par Anne Baxter qui joue le rôle de la femme d’un politicien en vue. Le sujet du chantage est la liaison amoureuse secrète et interdite qu’elle avait eu avec le père Logan après l’ordination de ce dernier.  Logan est traduit en justice pour le meurtre mais le procès aboutit à son acquittement malgré le doute qui subsiste sur sa culpabilité. Le suspense se termine lorsque le père Logan est attaqué par la foule et que la femme du meurtrier, rongée par le remord, révèle publiquement l’identité du coupable.

     Fidèle à son habitude, Hitchcock apparaît dès le début du film. Sa silhouette traverse l’écran, en haut d’un escalier, parmi la multitude de lignes droites que dessinent les marches, les rampes, les bâtiments et les trottoirs. Puis, le film enchaîne avec l’intrigue. Le ton est donné : la ligne droite devient la forme géométrique qui va guider l’esthétique du film. De suite, la droite devient le signe de la rectitude morale du père Logan, qui refuse coûte que coûte de rompre le secret de la confession. Au contraire, les courbes du film sont associées au mal : l’ombre de l’assassin est arrondie; l’escalier où se rencontre Logan et sa maîtresse est en colimaçon; etc.

     Le film est entièrement tourné à Québec avec l’utilisation de l’intérieur de l’église de Saint-Zéphirin-de-Stadaconna. Phénomène rare pour l’époque, les films américains sont alors tournés surtout aux États-Unis. La nécessité d’une ville à large majorité catholique peut avoir été une des raisons du choix de ce lieu de tournage. Quelques acteurs québécois participent au tournage dont Ovila Légaré qui joue le rôle de l’avocat Villette et Gilles Pelletier qui interprète le frère Benoît.

Par François Droüin; version révisée le 16 octobre 2018.

#######