20 novembre 1954

Institution de la Journée mondiale de l’enfance

Logo des Nations Unies

« Emblème des Nations Unies »

Dessin : Assemblée générale des Nations Unies (1946)

Source : Organisation des Nations Unies

     Le 20 novembre 1959, l’Assemblée générale des Nations Unies adopte la Déclaration des droits de l’enfant. C’est le premier consensus international sur les principes fondamentaux des droits des enfants. Ce texte fait suite à la Convention de Genève de 1924 et à la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. À l’unanimité, les 78 pays membres de l’Organisation des Nations Unies (ONU) adoptent cette déclaration qui est basée sur le principe que « l’humanité doit donner à l’enfant ce qu’elle a de meilleur ».

     Le 20 novembre 1989, les Nations Unies adoptent une nouvelle résolution sur le sujet. C’est la Convention internationale relative aux droits de l’enfant. Cette convention améliore les droits des enfants et les reconnaît pour la première fois comme des sujets de droit.

    Dès le 20 novembre 1954, l’ONU recommande à tous les pays d’instituer une « Journée mondiale de l’enfance ». Le 20 novembre s’impose progressivement en raison des importantes résolutions adoptées ce jour-là. Depuis 1989, les Nations Unies ont adopté plusieurs résolutions sur la question du droit des enfants qui est une des priorités de l’organisme pour le nouveau millénaire.

Par François Droüin; version révisée le 5 mars 2019.

#######