20 février 1962

John Glenn, premier astronaute américain

Cérémonie protocolaire commémorant le vol de John Glenn Photo anonyme (1963) Source : NASA

« Cérémonie protocolaire commémorant le vol de John Glenn »

Photo anonyme (1962)

Source : National Aeronautics and Space Administration

     Durant la Seconde Guerre mondiale, plusieurs savants allemands travaillent sur un programme secret de fusées spatiales. Après la guerre, ce savoir-faire émigre en partie en Union soviétique. Ce pays développe alors un programme capable de se rendre dans l’espace. Le 4 octobre 1957, Spoutnik 1 devient le premier satellite artificiel de la Terre. Le défi soviétique se poursuit et, en 1961, Iouri Gagarine réalise le premier vol dans l’orbite terrestre.

Sputnik-stamp-ussr

« Timbre de 40 kopeks émis en 1957 par l’URSS et illustrant l’orbite de Spoutnik 1 »

Photo anonyme (s.d.)

Source : Wikipedia Commmons

     Les Américains prennent conscience à ce moment de leur retard dans la conquête de l’espace. En 1958, la NASA crée le programme Mercury Seven afin d’envoyer des astronautes américains autour de la Terre. Le 5 mai 1961, Alan Shepard réussit un premier vol suborbital dans le cadre de ce programme. Son compatriote, John Glenn est mis en orbite l’année suivante.

John_Glenn_Mercury_(small)

« L’astronaute John Glenn »

Photo anonyme (1962)

Source : National Aeronautics and Space Administration

     Le 20 février 1962, Glenn pilote la capsule Friendship 7 lancée par une fusée Mercury-Atlas à partir du Cap Canaveral. Le lancement est télévisé devant un auditoire de 60 millions de téléspectateurs. Le vol de l’astronaute dure près de 5 heures. Les réactions physiologiques de Glenn en état d’apesanteur sont étudiées en détail depuis la Terre. Friendship 7 complète trois fois l’orbite terrestre avant d’amerrir dans l’Atlantique.

Par François Droüin; version révisée le 19 février 2020.

#######