20 décembre 1803

Vente de la Louisiane

800px-LouisianaPurchase-fr

« La vente de la Louisiane en 1803 »

Illustration : Wikigraphistes (s.d.)

Source : Wikimedia Commons

     Le 30 avril 1803, les États-Unis d’Amérique achètent les territoires de la Louisiane à la République française. La vente se fait pour 80 millions de francs soit 15 millions de dollars américains. Les terres acquises vont des rives du Mississippi aux montagnes Rocheuses et du golfe du Mexique à l’actuelle frontière canadienne.

     Trois documents sont signés à ce moment. Un traité stipule d’abord les conditions de la vente entre le deux pays. Une première convention précise ensuite les modalités des transferts monétaires entre la France et les États-Unis. Enfin, une deuxième convention donne quittance à la France d’une ancienne dette envers les États-Unis. Le 20 décembre 1803, la Louisiane fait finalement partie du territoire des États-Unis.

     Napoléon Bonaparte avait acheté secrètement la Louisiane à l’Espagne en 1800. Il espérait faire renaître l’empire français en Amérique du Nord. La conjoncture internationale entre 1800 et 1803 le force à abandonner ce projet. La vente de la Louisiane est probablement la plus importante transaction immobilière de l’Histoire. Elle permet au président Thomas Jefferson de doubler la superficie de son pays puis de lancer l’expédition de Lewis et Clark afin de découvrir la route vers le Pacifique.

Par François Droüin; version révisée le 30 mars 2018.

#######