8 mai 1945

Fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe

Signature de la capitulation de l'Allemagne Source : PD-USGov-Military-Army (1945)

Colonal General Alfred Jodl, Chief of Staff under the Doenitz Regime, signs the document of unconditional surrender

Photo anonyme (1945)

Source : PD-USGov-Military-Army

     Le 7 mai 1945 à 02:41 du matin, le général Alfred Jodl signe la reddition sans condition de l’Allemagne nazie. Le generaloberst Jodl est alors le chef de l’état-major de la Wehrmatch. Il agit au nom du haut-commandement allemand. Toutes les forces militaires allemandes de terre, de mer et des airs capitulent.

     La signature a lieu dans une salle du Collège technique et moderne de Reims. La fin des combats est fixée au lendemain, 8 mai à 23:01. Le général américain Walter Bedell-Smith, représentant de Dwight David Eisenhower, chef d’état-major des Alliés, et le général soviétique Ivan Souslaparov signent pour les vainqueurs. Le général français François Sevez contresigne à titre de témoin. Mécontent du protocole, le président Joseph Staline exige que les documents signés à Reims soient ratifiés le 8 mai à Berlin en présence du maréchal Gueorgui Joukov, le chef de l’Armée rouge. Cette ratification est faite lorsque Wilhelm Keitel, Hans-Georg von Friedeburg et Hans-Jürgen Stumpff signent pour le Haut-Commandement allemand les protocoles de la capitulation. Enfin, la capitulation est enregistrée à Moscou le 9 mai à 01:01, date retenue par les Soviétiques pour commémorer leur victoire lors de la Grande guerre patriotique.

     Ceci met fin à la guerre en Europe. Les hostilités se poursuivent cependant en Asie. La fin de la Seconde Guerre mondiale survient finalement le 2 septembre 1945 avec la capitulation du Japon.

Par François Droüin; version révisée le 8 mai 2022.

#######

Laisser une Réponse