19 juillet 1937

La Banque du Canada émet ses premiers billets bilingues

«Vingt dollars (verso)»
Photo anonyme (s.d.)
Source : Banque du Canada

     La Banque du Canada est créée en 1935. À ses débuts, elle émet des billets de banque unilingues, en français ou en anglais. Le gouvernement de William Lyon Mackenzie King modifie ensuite la Loi sur les banques pour changer cette pratique. Déjà, depuis près d’une décennie, les timbres-postes canadiens sont bilingues. Le 19 juillet 1937, les billets de banque bilingues sont mis en circulation tandis que les billets unilingues sont peu à peu retirés du marché.

     Cette deuxième série de billets émise par la Banque du Canada comporte plusieurs changements importants outre le fait d’être bilingue. Le portrait du roi George VI orne toutes les coupures sauf celles de 100 $ et de 1 000 $ qui arborent le portrait d’anciens premiers ministres du Canada. De plus, ces portraits se retrouvent désormais au centre du billet. Les textes en français et en anglais se retrouvent de part et d’autres du portrait. Comme leurs prédécesseurs de la série de 1935, les billets de 1937 comportent plusieurs éléments de sécurité pour limiter leur contrefaçon.

     Cette évolution s’inscrit dans le développement d’une banque centrale au Canada. Jusqu’en 1935, toutes les banques privées émettaient leur propre billet de banque. Ce système complexe connaît des ratés avec la crise économique de 1929 et la difficulté de régler des comptes internationaux. Dès 1933, une commission royale d’enquête, la Commission Macmillan, est mandatée pour trouver une solution. La création de la Banque du Canada, seule à être autorisée à émettre des billets de banque, est la réponse à cette problématique.

Par François Droüin; version révisée le 6 septembre 2018.

#######

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer