17 janvier 1991

Opération Tempête du désert

Tempête du désert Source : ecpad.fr

Tempête du désert

Illustration : ECPAD (vers 1991)

Source : Établissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense

     La décision du Koweït d’augmenter de 20 % sa production de pétrole provoque une chute des prix du brut. L’Irak n’accepte pas ce geste unilatéral d’un des pays exportateurs de pétrole. La décision koweïtienne fait perdre aux Irakiens près des deux tiers de leurs recettes pétrolières. Les relations entre les deux pays sont également tendues au sujet d’une dette contractée lors de la guerre Iran-Irak des années 1980.

     Dans cette conjoncture, le président irakien Saddam Hussein revendique le territoire koweïtien, les frontières du petit émirat ayant historiquement été déterminées à l’époque du protectorat britannique. Le 2 août 1990, l’Irak envahit le Koweït et provoque une violente réaction internationale de désapprobation. Une coalition de 28 pays se mobilise pour fournir une armée de plus de 600 000 hommes afin de libérer le Koweït. Le 17 janvier­ 1991, l’opération Desert Storm ou Tempête du désert est déclenchée par une série de bombardement sur Bagdad.

     Cet épisode de la guerre du Golfe a transformé la couverture médiatique des guerres. Beaucoup de manipulations sont faites de part et d’autres afin de soutenir une propagande, ce qui n’est pas nouveau. Toutefois, grâce aux images fournies par la chaîne de télévision d’information en continu CNN, la population mondiale peut assister pour la première fois en direct aux bombardements et aux principaux événements de la guerre.

#######