17 janvier 1970

Robert Bourassa est élu chef du Parti libéral du Québec

Robert Bourassa devient premier ministre du Québec en 1970
Photo : Radio Canada/Guy Dubois (vers 1970)
Source : Société Radio-Canada

Le 17 janvier 1970, Robert Bourassa devient le chef du Parti libéral du Québec (PLQ) . Il est alors le député de Mercier et il remplace Jean Lesage à la tête du parti. Son élection se fait lors d’un congrès du PLQ se déroulant au Colisée de Québec. Environ 9 000 spectateurs assistent à l’événement. Bourassa remporte une victoire décisive dès le premier tour en obtenant l’appui de 843 délégués contre 455 pour Claude Wagner et 288 pour Pierre Laporte.

Malgré une course assez rude et sa courte expérience comme parlementaire, Bourassa s’impose en priorisant le thème de l’économie. Ce sujet est également son cheval de bataille lors de l’élection générale qui a lieu au Québec le 29 avril suivant. À la tête du PLQ, Bourassa remporte cette élection et devient à 36 ans le plus jeune premier ministre du Québec. En campagne électorale, Bourassa promet de créer 100 000 emplois au Québec. Le PLQ s’impose avec 72 députés tandis que l’Union Nationale en obtient 17, le Ralliement créditiste du Québec 13 et le Parti Québécois 7.

Durant le début de son mandat, Bourassa met l’accent sur le développement économique. Son gouvernement met en marche le chantier du développement hydroélectrique de la Baie James. De nombreuses autoroutes et de nouveaux édifices publics sont aussi construits. Le gouvernement Bourassa instaure également l’assurance-maladie, la Cour des petites créances et le Conseil du statut de la femme. Il adopte aussi les premières lois protégeant le consommateur.

Par François Droüin; version révisée le 16 janvier 2020.

######