17 décembre 1640

Concession de l’île de Montréal à la Société de Notre-Dame de Montréal

rpcq_pge_15945_213260

Fondation de Montréal

Photo de statues de cire du Musée Eden : Conrad Poirier (1940)

Source : Bibliothèque et Archives nationales du Québec

     La Société de Notre-Dame de Montréal regroupe des personnes fortunées et influentes qui veulent évangéliser les Première Nations de la Nouvelle-France et les sédentariser sur l’île de Montréal. Cette île et seigneurie appartiennent à Jean de Lauson, directeur de la Compagnie de la Nouvelle-France connue aussi comme la Compagnie des Cent-Associés. Après négociations, de Lauson accepte de donner sa seigneurie en août 1640. Mais le titre de propriété de Jean de Lauson est révoqué par la suite en raison de son défaut à remplir l’obligation de peupler l’île. Les Cent-Associés concèdent alors eux-même ce territoire en seigneurie aux fondateurs de la future Société de Notre-Dame de Montréal, le 17 décembre 1640.

     Le Séminaire de Saint-Sulpice à Paris conserve depuis 1663 le document original attestant de cette transaction. Cette Concession d’une partie de l’ile de Montréal par la Compagnie de la Nouvelle-France est faite à Pierre Chevrier de Fancamp et à Jérôme Le Royer de La Dauversière. La compagnie se réserve la tête de l’île de Montréal dans l’espoir d’y établir un comptoir de traite. En compensation de ces terrains contenus originalement dans la donation faite par de Lauson, la compagnie concède également à de la Dauversière et à de Fancamp une étendue de terre au nord du fleuve Saint-Laurent et à l’ouest de la rivière de l’Assomption. Ce terrain sera connu ultérieurement comme la terre de Saint-Sulpice.

     Même s’il ne met jamais les pieds en Nouvelle-France, Jérôme Le Royer, sieur de La Dauversière, est à l’origine de ce projet. En 1635, à Notre-Dame de Paris, Dieu aurait inspiré le dessein de Montréal à ce receveur des tailles de La Flèche, en Anjou. Il consacre à cette mission une grande partie de sa vie et de sa fortune. Depuis 1999, le monument Hommage à Jérôme Le Royer de La Dauversière commémore le souvenir de cet homme sur la place De La Dauversière à Montréal.

Par François Droüin; version révisée le 27 mars 2019.

#######