15 novembre 1976

Élection du Parti Québécois

Le premier ministre du Québec, René Lévesque, le 15 novembre 1976

Photo : Alain Renaud (1976)

Source : Le Devoir

     Le 15 novembre 1976, le Parti Québécois remporte l’élection au Québec et chasse les libéraux du pouvoir. Le PQ fait élire 71 députés et obtient 41,37 % des votes. René Lévesque, premier ministre élu et chef du parti, déclare : « Je n’ai jamais pensé que je pourrais être aussi fier d’être Québécois que ce soir ».

     L’arrivée d’un parti indépendantiste au pouvoir à Québec provoque la stupeur au Canada anglais et à Ottawa. Dans son discours de défaite, Robert Bourassa tente de rassurer le reste du Canada en appelant à respecter les choix démocratiques du Québec. Il n’en reste pas moins que c’est une véritable vague dans tout le Québec qui porte le Parti Québécois au pouvoir.

     Ce sont 1 390 351 personnes qui votent en faveur du Parti Québécois dont les élus représentent toutes les régions du Québec. Le contexte de l’élection importe pour en comprendre le résultat. Le Parti libéral du Québec est alors miné par la corruption et il a perdu l’appui des Anglo-Québécois suite à l’adoption de la loi 22. Mais c’est aussi la promesse du PQ de procéder par étape dans sa démarche vers la souveraineté, en tenant un référendum après sa prise du pouvoir, qui assure la victoire à René Lévesque et ses troupes.

Par François Droüin; version révisée le 25 février 2019.

#######