12 août 1685

Cession du terrain destiné à Notre-Dame-des-Victoires

Église Notre-Dame-des-Victoires

Photo : Louis-Prudent Vallée (vers 1870)

Source : Bibliothèque et Archives nationales du Québec

L’idée de construire une église à la Basse-Ville revient à Mgr François de Laval, comme le rappelle Narcisse-Eutrope Dionne dans sa monographie publiée en 1888 lors du deuxième centenaire de Notre-Dame-des-Victoires. Dès 1680, Mgr de Laval adresse au roi Louis XIV un mémoire concernant une place à la Basse-Ville pour y bâtir une chapelle : « Comme les rigueurs de l’hyver sont cause bien souvent qu’on ne peut pas porter les sacremens aux malades de la basse-ville de Québec sans s’exposer à de grands accidens, et que les vieillards, les enfans, et les infirmes ne peuvent aller à la haute-ville pour y entendre la messe, l’évêque de Québec a été obligé de permettre une chapelle en la basse-ville pour servir d’ayde à la paroisse et qu’on se serve pour cela de la maison d’un particulier, en attendant qu’il y ait une chapelle et d’autant qu’il n’y a plus de place vacante en ce lieu là, Sa Majesté est très humblement suppliée d’accorder une place appelée le vieux magasin du Roy pour y construire la dite chapelle qui doit servir d’ayde à la dite paroisse ».

L’examen du plan de Robert de Villeneuve datant de 1685 montre que l’église de la Basse-Ville doit d’abord avoir sa façade sur la rue Notre-Dame. Cette construction doit se faire sur un terrain acquis par l’évêque de Québec en 1683. Ce terrain est celui de l’emplacement du vieux magasin du roi. La construction de la chapelle et de son presbytère doit débuter en 1686. Lucie K. Morisset et Luc Noppen explique que « Contre toute attente, le projet d’église fut alors « retourné », pour que son chevet ne donnât plus à l’est, comme cela eût été normal, mais pour que son portail s’ouvrît au nord… sur la place royale ».

Pour expliquer ce revirement, il faut savoir qu’une seconde transaction vient augmenter la dimension du futur terrain de Notre-Dame-des-Victoires. Ainsi, le 12 août 1685, le gouverneur de la colonie, Jacques-René de Brisay de Denonville et le nouvel évêque de Québec, Mgr Jean-Baptiste de la Croix Chevières de Saint-Vallier, s’entendent et contractent à ce sujet.

Par François Droüin; version révisée le 23 avril 2020.

#######