8 novembre 1895

William Röntgen découvre les rayons X

William Röntgen en 1901 Source : Generalstabens Litografiska Anstalt

« William Röntgen en 1901 »

Photo anonyme (s.d.)

Source : Generalstabens Litografiska Anstalt

     Le 8 novembre 1895, le physicien William Röntgen réalise une expérience historique en enveloppant d’un carton noir un tube de Crookes alimenté par une bobine de Ruhmkorff. Chaque impulsion produit une décharge électrique que Röntgen réussit à observer en utilisant la fluorescence de différents matériaux. Röntgen en conclut qu’une radiation invisible inconnue, qu’il nomme rayonnement X, est produite par le tube et est la cause de la fluorescence observée.

     Il s’enferme trois semaines dans son laboratoire pour étudier le phénomène. Le 22 décembre suivant, il réussit la première radiographie sur la main de son épouse. Il démontre que les rayons X sont absorbés de manière sélective par la matière et formule la base de la théorie relative à leur utilisation.

     La découverte a un retentissement mondial.  Entre 1895 et 1897, Röntgen publie trois articles sur la radiation. En 1901, il reçoit le prix Nobel de physique en reconnaissance des services rendus dans la découverte des rayons X.  William Röntgen a joué un rôle déterminant dans l’amélioration des connaissances en physique et les rayons X ont de multiples applications notamment en médecine.

Par François Droüin; version révisée le 17 février 2019.

#######