22 janvier 1978

Assassinat de Paulo Violi

« Paulo Violi »

Photo anonyme (vers 1977)

Source : https://mafia.wikia.org/wiki/Paolo_Violi

L’Italien Paulo Violi arrive au Canada durant les années 1950. Impliqués dans une rixe avec Natale Brigante en 1955, il échappe aux accusations de meurtre qui pèse contre lui en démontrant sa légitime défense. Sa vie de criminel prospère prend un tournant durant les années 1960 lorsqu’il s’associe à la famille Cotroni. Il gravit les échelons du crime organisé et succède finalement à Vic Cotroni comme parrain de la faction calabraise de la mafia montréalaise au milieu des années 1970.

En 1975, la Commission d’enquête sur le crime organisé (CECO) poursuit ses travaux en exposant au public le scandale de la viande avariée dans lequel Violi est impliqué. La CECO se concentre ensuite sur la mafia italienne et sur l’implication de Vic Cotroni et de Paulo Violi dans le contrôle d’activités illicites. Paulo Violi refuse alors de témoigner et est condamné à un an de prison pour outrage au tribunal.

Durant cette période, une guerre de pouvoir se développe au sein de la mafia montréalaise entre la faction calabraise et la faction sicilienne dirigée par Nicolo Rizzuto. En prison, Violi perd peu à peu ses appuis au sein de la famille Bonanno à New York. À sa libération, des négociations sont entreprises entre Rizzuto et Violi pour arriver à un arrangement sur le contrôle du crime organisé montréalais. Rien n’y fait : le 22 janvier 1978, Paulo Violi est assassiné d’un tir de lupara à la tête alors qu’il est assis au Bar Jean-Talon, l’ancien quartier général du clan calabrais.

Par François Droüin; version révisée le 21 janvier 2020.

#######