19 février 1930

Rejet du projet de loi permettant l’admission des femmes au Barreau du Québec

Buste en bronze d'Oscar Drouin réalisé par Les Arts canadiens en 1936 Photo : NelsonWeb (2014)

Oscar Drouin. Buste en bronze

Photo de François Droüin d’un bas-relief réalisé par Les Arts canadiens en 1936 (2014)

©NelsonWeb

     Dès 1916, deux tentatives sont faites pour permettre aux femmes québécoises d’accéder aux études et à la pratique du droit. De nouvelles tentatives sont faites au Parlement en 1920 et en 1929. À chaque occasion, le projet de loi est rejeté par la majorité gouvernementale.

     En février 1930, Oscar Drouin, député libéral de Québec-Est, présente à l’Assemblée législative un nouveau projet de loi visant à permettre aux Québécoises de faire leur entrée au Barreau. Le débat en seconde lecture débute le 18 février. Le lendemain, le projet est défait par une majorité de 66 députés contre 37. Plusieurs femmes assistent des galeries au débat qui précède le vote.

     L’admission au Barreau se fait d’ailleurs en parallèle avec la revendication du droit de vote. Dans les deux cas des oppositions farouches se manifestent face à ces mesures progressistes. En 1940, le gouvernement d’Adélard Godbout accorde le droit de vote aux femmes. Malgré tout, la question reste controversée  : en mars 1942, le Conseil général du Barreau du Québec accepte l’admission des femmes par un vote de 12 contre 11. Cette mesure prend finalement force de loi le 26 avril suivant.

Par François Droüin; version révisée le 16 février 2020.

#######