18 février 1918

Georges Vézina réussit le premier blanchissage de l’histoire de la LNH

« Georges Vézina, gagnant de la Coupe Stanley »

Photo anonyme (1916)

Source : Wikipedia Commons

Engagé en décembre 1910 par le Club athlétique canadien bien connu aussi comme les Canadiens de Montréal, Georges Vézina connait une carrière légendaire de joueur de hockey professionnel au poste de gardien de buts. Cerbère fiable et constant, Vézina est devant le filet de son équipe pour toutes les parties de 1911 à 1925, tant dans la National Hockey Association (NHA) que dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Il totalise l’impressionnant total de 328 départs consécutifs devant le filet.

Mais Georges Vézina se distingue aussi par son calme lorsqu’il garde son but durant un match de hockey. Ses coéquipiers le surnomment d’ailleurs comme le « concombre de Chicoutimi », pour illustrer son sang-froid en toute situation. En 1917-1918, lors de la première saison de l’histoire de la LNH, une moyenne de près de dix buts par partie sont marqués. Avec une moyenne de 3,93 buts alloués par match, Vézina apparaît alors comme une véritable muraille pour ses adversaires.

Le 18 février 1918, Vézina réussit l’exploit de fermer la porte de son but contre les puissants Arenas de Toronto, les futurs gagnants de la Coupe Stanley cette année-là. C’est le troisième blanchissage de la carrière professionnel de Georges Vézina mais le premier de l’histoire de la LNH, les deux autres ayant été réalisés dans la NHA quelques années auparavant. Ce soir-là, Vézina est sensationnel. Il repousse toutes les attaques de ses adversaires et permet à son équipe de l’emporter par la marque de 9 à 0.

Par François Droüin; version révisée le 16 février 2020.

#######