16 décembre 1891

Honoré Mercier est démis de ses fonctions

Honoré Mercier Photo : Jules-Ernest Livernois (c1880)

Honoré Mercier

Photo : Jules-Ernest Livernois (vers 1880)

Source : Bibliothèque et Archives nationales du Québec

     Honoré Mercier est élu premier ministre du Québec en 1887. Au pouvoir, en 1890, Mercier fait résilier la charte de la Compagnie du chemin de fer de la baie des Chaleurs en Gaspésie. Cette compagnie est présidée par le sénateur Théodore Robitaille et Charles Newhouse Armstrong en est l’entrepreneur. Mercier soutient que les travaux sont mal faits et que les retards s’accumulent. Plusieurs tronçons ne sont même pas commencés.

     En 1891, durant l’absence de Mercier en France, une vive controverse éclate concernant un montant de 175 000 $ versé en indemnité à la compagnie. Une enquête fédérale est instituée. Même si Ernest Pacaud prend la responsabilité du « scandale de la Baie des Chaleurs », Mercier est cité à comparaître.  Il affirme sous serment ne rien savoir de la transaction.

     Le 16 décembre 1891, le lieutenant-gouverneur Auguste-Réal Angers décide de ne pas croire Honoré Mercier et le démet de ses fonctions avant même que les conclusions d’une commission d’enquête soient publiées. L’année suivante, Mercier est innocenté au terme d’un bref procès. Ruiné et malade, sa carrière politique est cependant terminée.

Par François Droüin; version révisée le 26 mars 2019.

#######