11 décembre 1974

Jean Dutil est nommé président de la CECO

image

« Séance de la Commission d’enquête sur le crime organisé. On reconnaît le juge Jean Dutil à droite »

Photo : Alain Renaud/Le Devoir/Agence Québec Presse

Source : www.ledevoir.com

     Le 11 décembre1974, Jean Dutil est nommé président de la Commission d’enquête sur le crime organisé mieux connu comme la CECO. Fort de son expérience lors de la commission Cliche, Dutil vient d’être assermenté comme juge des sessions de la paix. La CECO a un mandat très large et doit faire la lumière sur les activités et les organisations criminelles au Québec.

     Qualifié de bulldozer de la commission, le juge Dutil préside une vaste enquête sur les réseaux de drogue, sur la prostitution, sur les paris illégaux, sur la fraude et fait la lumière sur le scandale de la viande avariée. Assisté des juges Marc Cordeau et Denys Dionne de la Cour provinciale, Dutil a présidé des audiences à huit clos de 127 témoins et a reçu 37 témoignages en public, devant les caméras de la télévision. Les travaux de la CECO sont spectaculaires. Ils touchent des membres influents de la mafia italienne et d’autres groupes criminels de la région de Montréal.

     De plus, la CECO met en lumière, dans un rapport demeuré secret, que le gouvernement libéral de Robert Bourassa a perpétué un stratagème instauré par l’Union Nationale dans les décennies précédentes pour profiter de ristournes des grands compagnies qui fabriquaient de l’alcool destiné à la vente par l’État québécois. Plusieurs compagnies confirment ensuite publiquement avoir contribué au financement du Parti libéral du Québec en échange de patronage.

Par François Droüin; version corrigée le 23 mars 2019.

#######