Archive pour la ‘Non classé’ Catégorie

«Pièce de Velcro sur l’habit de l’astronauteAl Sheppard lors de la mission Appolo 14»Photo anonyme (s.d.)Source : NASA

     Georges de Mestral est un inventeur suisse. En 1941, il promène son chien dans un boisé des Alpes. À son retour, la fourrure du chien et son linge sont couverts de fleurs de bardane. Il examine alors ces végétaux au microscope. Ces plantes ont de minuscules crochets qui s’agrafent sur la laine. Euréka !  L’idée du Velcro vient de naître.

     Après des années de travail, de Mestral développe ses bandes de textiles auto-aggripantes permettant une liaison amovible. Il demande un brevet en 1951 pour la fermeture Velcro. Le mot est une contraction de velours et crochets. Le 2 août 1955, l’invention est brevetée. Son usine Velcrotex en assure la production et sera revendue ensuite à Velcro International.

     Le Velcro est une importante invention du XXᵉ siècle. Son utilisation se retrouve dans les domaines industriels, résidentiels et commerciaux. Le Velcro est également fréquemment utilisé par la NASA dans ses programmes spatiaux.

#######

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Exploration of North America by Henry Hudson Carte dessinée par Jon Platek (2009) Source : Wikimedia Commons

 

     Des fouilles archéologiques montrent que les rives des la baie d’Hudson ont été habitées par différentes nations autochtones durant la préhistoire. Le premier Européen à naviguer à travers les eaux du détroit et de la baie d’Hudson est toutefois l’Anglais Henry Hudson lors de son voyage de 1610-1611. Il a d’ailleurs donné son nom à cette véritable mer intérieure.

     C’est le 2 août 1610 qu’Henry Hudson arrive dans les eaux de la baie.  Il va poursuivre son exploration le long de la côte est de la baie et se rendre jusqu’à la baie de James.

     Ce voyage tourne à la catastrophe. Le navigateur croyait trouver une route vers l’Ouest. Il en est quitte pour hiverner dans la baie James.  Le mécontentement gagne son équipage qui se mutine contre lui. Henry Hudson et huit de ses hommes sont abandonnés dans une chaloupe par les mutins. Les circonstances de leur décès restent méconnus.

#######

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

«Discussions entre les représentants des deux Allemagnes lors de la conférence»Photo anonyme (1975)Source : Archives de la République fédérale d’Allemagne

     

      La Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe s’ouvre le 3 juillet 1973 à Helsinki en Finlande. Elle se poursuit ensuite à Genève du 18 septembre 1973 au 21 juillet 1975. L’Acte final est signé le 1er août 1975 à Helsinki.

     Trois sujets dominent les discussions: 1-l’inviolabilité des frontières européennes; 2-la coopération européenne entre le bloc communiste et le bloc capitaliste; 3-le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

      L’Acte final est en fait un procès-verbal accepté par 33 pays. Ce n’est pas un traité officiel mais le texte garde une très grande portée politique.  Leonid Brejnev laisse la presse soviétique en publier l’intégralité. Les intellectuels dissidents en URSS l’utiliseront ensuite pour réclamer la désintégration de l’Union Soviétique.

#######